MUSIQUE Rubrique

Mayrig : le clip–émotion


Si (noir), sol (blanche pointée) lié à sol (croche), la sol (double croche), fa# mi ré mi (croches), fa# (croche)
Si sol la sol fa# mi ré mi fa#

Ce sont les premières notes de la musique composée par Jean-Claude Petit pour le film Mayrig d’Henri Verneuil réalisé en 1991.

Cette musique est devenue un véritable hymne de l’histoire du génocide des arméniens perpétré par les turcs en 1915.

Aujourd’hui, en 2019, pour rendre hommage à Jean-Claude Petit une nouvelle génération de jeunes et brillants musiciens interprète et s’approprie cette composition universelle qui « parle à tout le monde », comme le déclara le grand compositeur, invité d’honneur, lors du repas du 40e anniversaire du Centre Culturel et du cœur Sahak-Mesrop de Marseille, le 27 novembre 2018.

<span class="caps">JPEG</span> - 65.8 ko
<span class="caps">JPEG</span> - 50.7 ko
<span class="caps">JPEG</span> - 52.9 ko

Le trio, composé de Vincent Beer-Demander, mandoliniste, compositeur et orchestrateur français, né en 1982 à Paris, de Jean-Jacques Bédikian, pianiste, né en 1991 à Marseille et de Levon Khozian, multi-instrumentiste (doudouk, zourna, shevi…), né en 1993 à Marseille, forme cette nouvelle génération de jeunes musiciens.

Il est le fruit d’une rencontre de passionnés et de professionnels à la carrière déjà riche en expériences et en succès aussi bien en France qu’à l’étranger.

Vincent se produit dans le monde entier, aux cotés de musiciens et d’artistes célèbres comme Roberto Alagna, Vladimir Cosma, Nana Mouskouri, Agnès Jaoui, Mike Marshall …

Unique mandoliniste titulaire de la licence de concert de l’Ecole Normale de Musique de Paris, il accumule diplômes et récompenses dans de prestigieux Conservatoires de France et d’Italie. Dédicataire des concertos pour mandoline de Vladimir Cosma et Claude Bolling il collabore avec différents ensembles et orchestres comme l’Orchestre National de France, de Lyon, de Nice et de Montpellier, le Minsk Philharmonique, l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo…

Vincent est professeur au Conservatoire National à Rayonnement Régional de Marseille. Sa discographie importante est le reflet de son éclectisme musical et de son hyperactivité : plus de 20 CD, 4 autres albums en préparation avec notamment des musiques, des œuvres originales de Vladimir Cosma et de Richard Galliano pour accordéon et mandoline et 1 album connecté autour de l’Arménie avec le pianiste Nicolas Mazmanian.

<span class="caps">JPEG</span> - 63.6 ko

Joint en Belgique par Armenews avant son départ pour la Colombie pour une série de concerts il nous a fait part de son projet intitulé « L’art de la mandoline » qui va cristalliser toutes les compositions écrites pour lui ces dernières années par des compositeurs vivants comme Jean-Claude Petit et Vladimir Cosma.

« Le plus important c’est la musique et la mandoline est un bon prétexte pour sortir des sentiers battus », dit-il.

Son compère Jean-Jacques Bédikian est également un musicien confirmé et professeur de piano au Conservatoire National à Rayonnement Régional de Marseille.

Sa carrière est riche de diplômes et de titres prestigieux. En 2010 il obtient le premier prix Pierre-Barbizet au concours Jean Sébastian Bach. En 2013 il est lauréat du concours international de Corbelin. Jean-Jacques intègre en Bachelor la classe de Boyan Vodenitcharov au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles. Il se produit dans de nombreux prestigieux festivals et joue en 2014 une série de concerts consacrée au compositeur Vladimir Cosma sous la direction de ce dernier.

Très attaché à la Cathédrale arménienne du Prado et au Centre Culturel Sahak-Mesrop de Marseille Jean-Jacques s’investit toujours auprès de ces institutions qui lui touchent particulièrement à cœur.

Pour parfaire ce trio Jean-Jacques Bédikian a présenté Levon Khozian à Vincent Beer-Demander.

Enchanté par le talent et la personnalité de ce véritable artiste complet, Vincent l’intègre dans ce projet musical, un projet qui scelle une réelle amitié entre les trois musiciens.

Vincent connaissait l’histoire et la culture du peuple arménien, ainsi que le titre Mayrig composé par son maitre Jean-Claude Petit, lui, qui avait découvert l’Arménie grâce à Henri Verneuil. Alors c’est avec beaucoup d’enthousiasme et d’émotion que notre mandoliniste a accepté cette proposition.

La partition originale était écrite et composée pour un orchestre, une voix et un doudouk. C’est Levon Minassian qui jouait du doudouk sur la bande originale du film.

Jean-Jacques et Vincent ont retravaillé et adapté cette partition originelle pour pouvoir l’interpréter à la mandoline, au piano et au doudouk.

C’est ainsi que Vincent est en train de créer un répertoire qu’il pourra interpréter et défendre durant les prochaines années sur les scènes internationales.

<span class="caps">JPEG</span> - 79.8 ko

Produit par Vincent Beer-Demander c’est dans la salle Billoud du Palais Carli du Conservatoire de Marseille, que le clip a été réalisé le 18 mars 2019 par Alexandre Macard.

La prise de son et l’enregistrement d’une qualité exceptionnelle ont été effectués par Olivier Marzullo de Denger Studio à Marseille, référence professionnelle dans le métier.

« Jean-Claude Petit a été enchanté de découvrir le clip  », déclara Vincent, heureux d’avoir présenté cette reprise au célèbre compositeur des musiques des films comme Cyrano de Bergerac, Jean de Florette ou encore Manon des sources.

Mayrig continuera de voyager et traverser des frontières grâce à ce trio de musiciens talentueux et cette captation authentique pleine d’émotion.

A écouter et à partager sans modération !

Alain Sarkissian

par Claire le lundi 8 avril 2019
© armenews.com 2019


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés