POLITIQUE

L’ancien conseiller de Kotcharian également poursuivi


Citant une fuite d’un câble diplomatique américain, un organisme arménien d’application de la loi a accusé Armen Gevorgian, ancien haut fonctionnaire de l’ancien président Robert Kocharian, d’avoir fait entrave à la justice à la suite de l’élection présidentielle contestée de 2008 en Arménie.
Gevorgian était le chef de l’état-major présidentiel lors du scrutin de février 2008 qui a déclenché des violences meurtrières dans les rues d’Erevan. Il a ensuite été vice-premier ministre arménien et a occupé d’autres postes de haut niveau dans l’administration du successeur de Kocharian, Serge Sarkisian.
Le Service (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés