REPORTAGE Rubrique

L’Arménie se souvient de la terrible guerre des quatre jours


Dans la nuit du 1er au 2 avril 2016, l’armée azérie lance simultanément sur toute la ligne de front du Karabagh une attaque d’envergure. Artillerie lourde, bombardements intenses sur les villages, tanks, attaques directes sur les positons, utilisation de Smerch et aussi de drônes tueurs – Bakou veut très clairement reprendre le Karabagh. Mais le front tient bon, défendu avec acharnement, de nombreux soldats, souvent de jeunes conscrits, allant jusqu’au sacrifice de leur vie pour coûte que coûte arrêter l’attaque. De nombreux vétérans et de simples citoyens d’Arménie comme du Karabagh se mobilisent d’eux (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.