ARTS VISUELS Rubrique

Exposition « Bad Girls Do It Well », avec Rebecca Topakian


Haig Topakian, circa 1920, émulsion photosensible sur verre de l’ancienne usine soviétique de Sevan, de la série Dame Gulizar and other love stories, 2018.

En résonance avec Art Paris Art Fair 2019, une exposition permet de découvrir les œuvres des six artistes lauréates des commissions de la Cité internationale des arts : Rebecca Topakian, Hélène Paris, Jeanne Berbinau Aubry, Laure Mary-Couégnias, Alice Guittard et Samira Ahmadi Ghotbi.

Rebecca Topakian cherche à produire une photographie déqualifiante et anti-narrative, jouant à la fois des codes du documentaire et de formes plus poétiques et intimes. Fortement inspirée de la notion de « singularité quelconque » développée par Giorgio Agamben, sa recherche la pousse, à travers des travaux visuellement très différents, à représenter l’individu comme nœud de relations pris dans un réseau d’intentions, d’imaginaires, de désirs et de projections. Elle se plaît à explorer les possibilités techniques offertes par le médium, tant analogiques que numériques, afin de pousser ses sujets au plus loin. Que ce soit dans le livre ou dans l’exposition, Rebecca Topakian accorde une grande importance aux jeux d’associations d’images, analogies et allers-retours possibles entre les photographies, les cadres ou les murs, afin de permettre une interprétation ouverte et mouvante. Née en 1989, Rebecca Topakian, après des études de philosophie et de géographie à la Sorbonne, se réoriente vers la photographie et sort diplômée de l’ENSP Arles en 2015. Elle est co-fondatrice de la résidence d’artistes el-Atlal à Jéricho en Palestine.

<span class="caps">JPEG</span> - 1.2 Mo

Exposition du 4 au 6 Avril 2019 - Entrée libre de 14h à 19h
Salle 4 à 7 de la Galerie - 18 rue de l’Hôtel de Ville - 75004 Paris

par Claire le mercredi 3 avril 2019
© armenews.com 2019


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés