Soutenez Armenews !
Soutenez Armenews !
COMMUNIQUE DE MAFP Rubrique

L’image d’un inlassable combattant


Notre ami, notre camarade Arsène Tchakarian, membre fondateur de notre association MAFP nous a quittés hier soir, samedi 4 août 2018 à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre où il était hospitalisé depuis quelques jours.
La date de la cérémonie funéraire sera communiquée ultérieurement.
Condoléances à son épouse Jacqueline et sa fille Corinne.
Nersès Durman
Président
Antony le 05 aout 2018
Avec sa disparition, c’est le dernier témoin du Groupe Manouchian qui s’éteint, 7 ans après son frère d’armes Henri Karayan.
Né en 1916 dans l’Empire Ottoman, Arsène Tchakarian était un rescapé du Génocide des Arméniens dont la famille vint s’installer en France dans les années 30. Lorsque son pays d’accueil fut soumis au joug de dictature nazie, il prit les armes et s’engagea avec Missak Manouchian dans la Résistance contre l’occupant. Il considérait que ce pays qui l’avait reçu et offert l’asile ne pouvait être privé de la Liberté. Il décida qu’il combattrait au péril de sa vie pour restaurer les droits de l’Homme dans sa nouvelle Patrie.
Au lendemain de la guerre, Arsène n’aura eu de cesse d’organiser des commémorations pour évoquer la mémoire des combattants de l’Affiche Rouge, arrêtés en novembre 1943 et exécutés en février et juin 1944.
Inlassablement, jusqu’à son dernier souffle, Arsène Tchakarian se rendit dans les collèges et les lycées pour rencontrer des élèves et leur parler de la Résistance, de Missak Manouchian et de l’Affiche Rouge. Agé de 101 ans, il participait encore, comme tous les ans, à l’hommage du groupe Manouchian au cimetière d’Ivry en février. Une commémoration annuelle dont il avait été l’initiateur.
Monsieur Arsène Tchakarian, notre ami, notre camarade, nous vous pensions immortel tant vous étiez infatigable, mais c’est une plaie béante que vous laissez dans nos cœurs.
Vous laisserez à plusieurs générations, l’image d’un inlassable combattant fidèle à la mémoire de ses frères d’armes mais aussi de défenseur de toutes les injustices.
Vous étiez et vous resterez un exemple pour tous.
Adieu Monsieur Arsène Tchakarian.
Nos sincères condoléances à votre femme Jacqueline ainsi qu’à votre famille.

par Ara Toranian le lundi 6 août 2018
© armenews.com 2020


 


 
Thèmes abordés