SYRIE

Syrie : Les milices kurdes recrutent des enfants déplacés, selon HRW


Une grave violation du droit international. Les Unités de protection du Peuple (YPG), principale milice kurde de Syrie, recrute des enfants dans les camps de déplacés du nord-est du pays en guerre, a déploré vendredi Human Rights Watch (HRW). Des milliers de personnes vivent dans des camps dispersés sur les zones contrôlées par les YPG, alliées des États-Unis dans la lutte contre Daesh.
« Le plus tragique est que le groupe recrute des enfants de familles vulnérables dans les camps de déplacés à l’insu de leurs parents qui ne sont même pas informés du lieu où ils se trouvent », affirme Priyanka Motaparthy (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.