Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Valence


VALENCE (DRÔME)
Projection du documentaire « Women of 1915 » de Bared Maronian au cinéma Lux à Valence (Drôme)

A l’invitation de la Croix Bleue Arménienne de Valence (section « Arvita ») le film documentaire « Women of 1915 » était projeté jeudi 23 mars à 20 heures au cinéma Lux de Valence (Drôme) en présence du réalisateur Bared Maronian. Un large public était présent à la soirée projection. Parmi ce public, le père Antranik Maldjian et le pasteur Luder Nassanian ainsi que la présence de nombreux responsables du monde associatif arménien de Valence dont Tamar Stépanian (présidente de la Croix Bleue Arménienne de Valence), Krikor Amirzayan (président « Arménia » et coprésident du C24 Comité du 24 Avril Drôme-Ardèche), Khosrof Iliozer (président Amicale de Malatia), Nazo Alain Jinbachian (président de la Maison de la Culture Arménienne de Valence) et Zareh Gharibian (A.S. Homenetmen Valence). A noter également la présence de Lisa Gillibert Tchalikian (Croix Bleue Arménienne de Lyon) et d’Antoine Bedrossian (Grenoble). Des élus de Valence -Nathalie Iliozer, Annie Romy et Pierre-Jean Veyret) étaient également présents. Au nom de la Croix Bleue Arménienne de Valence, Aurore Nadar a présenté en quelques Bared Maronian. Le documentaire de Bared Maronian « Women of 1915 » sous-titré en français d’une durée de 90 minutes sorti l’an dernier aux Etats-Unis, fut suivi par un public très attentif qui participa ensuite au débat avec le réalisateur. « Women of 1915 » qui nécessita trois années de travail pour sa réalisation et qui reçut le prix Armin T. Wegner au festival international du Film ARPA rend hommage aux femmes arméniennes victimes du génocide de 1915. Il rend également hommage aux milliers de femmes européens ou américains qui sont venues au secours des femmes arméniennes et de leurs enfants qui survécurent au génocide. Le film documentaire utilise des images d’archives et de nombreux témoignages des descendants de ces rescapés du génocide ainsi que des historiens. Après le documentaire, le public applaudit chaleureusement. Bared Maronian -Aurore Nadar traduisant de l’arménien en français- engagea alors un débat avec le public, répondant aux très nombreuses questions et encouragements.

Krikor Amirzayan texte et reportage-photo

JPEG - 424.5 ko
JPEG - 364.5 ko
JPEG - 542.3 ko
JPEG - 390.5 ko
JPEG - 505.4 ko
JPEG - 586.7 ko
JPEG - 608.2 ko
JPEG - 673 ko
JPEG - 693.3 ko
JPEG - 590.6 ko
JPEG - 503.7 ko
JPEG - 1.7 Mo
JPEG - 1.8 Mo
JPEG - 1.7 Mo
JPEG - 1.8 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.4 Mo
JPEG - 1.7 Mo
JPEG - 1.7 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 2.2 Mo
JPEG - 1.8 Mo
posté le 24 mars 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Génocide  Image 450  Valence 


VALENCE (DRÔME)
220 personnes défilent dans les rues de Valence pour se rassembler devant la Préfecture de la Drôme contre l’expulsion de la famille Melkonyan

Ils étaient plus de 220 personnes réunies mercredi 22 mars à 17 heures place Porte-Neuve à Valence (Drôme) pour manifester leur soutien à la famille de Simon et Siranush Melkonyan menacée d’expulsion. Une manifestation organisée par l’ASTI Valence. Parmi les manifestants, la communauté arménienne était venue nombreuse avec de responsables associatifs et une foule d’amis et citoyens venus défendre cette famille Melkonyan si chaleureuse et intégrée. Une famille parlant correctement le français et très appréciée par tant la communauté arménienne que les nombreux amis au dehors de cette communauté.

Empruntant les rues de Valence, les manifestants aux cris de « régularisation pour la famille Melkonyan » se sont dirigés en direction de la Préfecture de la Drôme. Sur place cette foule lançait de nombreux slogans en direction du Préfet de la Drôme, l’invitant à revoir ce dossier pour le régulariser. Un dossier qui répond parfaitement aux critères de la circulaire Vals en matière de régularisation. Après les quelque 1es quelques 1 200 signatures d’une pétition demandant la régularisation du dossier Melkonyan données lundi 20 mars à la Préfecture, les manifestants ont remis près de 400 nouvelles signatures. Et demandé un rendez-vous avec le Préfet pour le lundi 27 mars.

A moins qu’une bonne nouvelle vienne réconforter la famille Melkonyan...

Krikor Amirzayan

JPEG - 2.6 Mo
JPEG - 495.7 ko
JPEG - 2.5 Mo
JPEG - 2.5 Mo
JPEG - 2.1 Mo
JPEG - 2 Mo
JPEG - 2 Mo
JPEG - 2.2 Mo
JPEG - 2.1 Mo
JPEG - 2.2 Mo
JPEG - 2 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 2.3 Mo
JPEG - 2.5 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.8 Mo
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 1.4 Mo
posté le 23 mars 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Image 450  Valence 


VALENCE (DRÔME)
Près de 250 personnes manifestent devant la Préfecture de Valence (Drôme) contre l’expulsion de la famille Melkonyan

Ils étaient très nombreux, près de 250 personnes à manifester contre l’expulsion de la famille Melkonyan, lundi 20 mars à 17 heures devant la Préfecture de la Drôme à Valence, à l’appel de l’association ASTI-Valence.

Parmi la foule de manifestants, de très nombreux représentants du monde associatif arménien de Valence avec une douzaine de présidents d’associations arméniennes ainsi que le père Antranik Maldjian venus apporter leur soutien à la famille de Simon Melkonyan menacée d’expulsion. Des manifestants indignés par cette décision du Préfet pour une famille exemplaire, sans histoire et parlant parfaitement le français avec deux enfants en bas âge -dont l’un né en France- fréquentant une école à Bourg-Lès-Valence. Une famille arménienne sans histoire qui a été au cœur de rejets administratifs aboutissant à la décision d’expulsion le 25 mars. Les amis de Simon Melkonyan et de sa famille, les membres de l’ASTI et leurs amis, ainsi que les représentants très nombreux de la communauté arménienne, indignés par cette affaire, étaient venus dire « non ! » à cette expulsion injuste.

Françoise Malgouyard coprésidente de l’ASTI Valence, Jean Patouillard (membre de l’ASTI Valence) et Krikor Amirzayan président de l’association « Arménia » et coprésident du C24 Comité du 24 Avril Drôme-Ardèche -organe représentatif de la communauté arménienne de Valence- furent reçus par le représentant du Préfet de la Drôme. Ils soumirent la légitimité de leur demande et apportèrent des précisions sur ce dossier de la famille Melkonyan en soulignant son éthique et ses capacités réelles d’intégration. Le représentant écouta avec attention les informations apportées et promit de transmettre scrupuleusement ces éléments au Préfet. Ils remirent également un large dossier de presse et les quelque 1 200 signatures recueillies lors des pétitions lancées il y a seulement quatre jours.

Puis descendus sur le perron de la Préfecture de la Drôme, le groupe rapporta les grandes lignes de cette entrevue. Le public scandant sans cesse « régularisation ! ». Vers 18h30 la manifestation se dispersa. Mais les manifestants promirent de revenir pour soutenir ce dossier de la famille Melkonyan.

Une nouvelle manifestation se déroulera Mercredi 22 Mars à partir de 17 heures place Porte Neuve à Valence. Les manifestants se dirigeront ensuite vers la Préfecture.

Krikor Amirzayan

JPEG - 2.1 Mo
JPEG - 2.3 Mo
JPEG - 2.4 Mo
JPEG - 2.2 Mo
JPEG - 2 Mo
JPEG - 2.1 Mo
JPEG - 2.1 Mo
JPEG - 2.1 Mo
JPEG - 2.1 Mo
JPEG - 496.5 ko
JPEG - 1.3 Mo
JPEG - 1.3 Mo
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 1.9 Mo
JPEG - 2.3 Mo
JPEG - 2.2 Mo
JPEG - 2.1 Mo
JPEG - 2 Mo
JPEG - 2.4 Mo
JPEG - 2.3 Mo
JPEG - 2.2 Mo
JPEG - 2.2 Mo
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 1.5 Mo
posté le 21 mars 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Image 450  Valence 


VALENCE (DRÔME)
La France reconnait le génocide des Arméniens sans sanctionner son négationnisme, thème du débat d’« Arménia » vendredi 7 avril à Bourg-Lès-Valence
Le prochain rendez-vous de l’association « Arménia » vendredi 7 avril (20h30) à la MJC Jean Moulin de Bourg-Lès-Valence (Drôme), avec une table ronde-débat sur le thème « La France reconnait le génocide des Arméniens sans sanctionner son négationnisme ». Entrée Libre. « Arménia » : 04 75 83 80 58.
posté le 21 mars 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Valence 


MEDIAS
Le Dauphiné Libéré (édition de Valence) article sur le Radiothon de Radio A

Lu dans « Le Dauphiné Libéré » (édition de Valence et région) du Dimanche 19 Mars 2017 un article sur « Radio A c’est vous, c’est nous... » avec la présence de responsables d’associations arméniennes au radiothon de Radio A dimanche dernier.

Krikor Amirzayan

JPEG - 666.4 ko
posté le 20 mars 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Médias  Valence 


MEDIAS
Le Dauphiné Libéré (édition de Valence) un collectif de soutien de la famille Melkonyan

Lu dans « Le Dauphiné Libéré » (édition de Valence et région) du Dimanche 19 Mars 2017 un article sur la Création à Valence (Drôme) d’un Collectif de soutien à la famille Melkonyan menacée d’expulsion. Le Collectif qui appelle le public à venir soutenir la famille de Simon Melkonyan, lundi 20 Mars à partir de 17 heures devant la Préfecture de Valence.

Krikor Amirzayan

JPEG - 202.2 ko
posté le 20 mars 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Médias  Valence 


MEDIAS
Le Dauphiné Libéré (édition de Valence) sur le succès d’« Un siècle après » de l’ensemble Araxe-Sassoun à Valence

Lu dans « Le Dauphiné Libéré » (édition de Valence et région) du Dimanche 19 Mars 2017 un article sur « L’âme arménienne a vibré » avec la prestation « Un siècle après » de l’ensemble « Araxe-Sassoun » à la Comédie à Valence dans une salle comble.

Krikor Amirzayan

JPEG - 871.1 ko
posté le 20 mars 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Médias  Valence 


VALENCE (DRÔME)
La conférence de presse du Collectif pour la Défense de la famille Melkonyan annonce plus de 600 signatures de soutien

Crée mercredi 15 mars, le Collectif pour la Défense de la famille Melkonyan qui a reçu une obligation de quitter le territoire français pour une expulsion le 25 mars 2017 organisait une conférence de presse vendredi 17 mars à la Maison des Sociétés à Valence (Drôme). Le Collectif proteste contre cette décision injuste de la Préfecture pour une famille bien intégrée depuis 6 ans et dont les enfants de 8 et 5 ans sont scolarisés à Bourg-lès-Valence et rentre donc pleinement dans tous les critères de la circulaire Vals du 28 novembre 2012, permettant une régularisation sur le territoire français.

Parmi les médias présents citons Radio A avec Sandra Avedian ainsi qu’un journaliste et correspondant de nombreux titres de la presse arménienne de France. Simon Melkonyan accompagné de son épouse Siranush a expliqué -en parfait Français- son histoire de l’Arménie jusqu’en France et les difficultés administratives auxquelles le couple fait face. Simon Melkonian qui est soutenu par de nombreuses associations -dont ASTI- ainsi que de nombreux amis dont plus d’une quarantaine étaient présents à la conférence de presse en signe de solidarité. Le Collectif pour la Défense de la famille Melkonyan a lancé depuis 48 heures une pétition de soutien qui recueille déjà plus de 600 signatures. Des signatures récoltées par le réseau des associations et d’amis ainsi qu’une pétition en ligne sur Change.org.

Le Collectif de soutien à Siranush et Simon Melkonian ainsi qu’à leurs enfants appelle toutes et tous les citoyennes et citoyens à venir manifester leur soutien le LUNDI 20 MARS à partir de 17 heures devant la préfecture de Valence. De nombreuses personnalités et responsables d’associations sportives, culturelles, humanitaires ainsi que du monde de l’enseignement et des parents d’élèves ont déjà confirmé leur participation à cette manifestation de Lundi 20 mars à partir de 17 heures devant la préfecture.

Personnes à contacter : -Martine PATOULLIARD : 04 75 42 03 49 -ASTI : 06 13 70 27 43 -Krikor AMIRZAYAN : 06 19 58 00 42

JPEG - 392.8 ko
JPEG - 619.2 ko
JPEG - 490.6 ko
JPEG - 624.7 ko
JPEG - 1.8 Mo
JPEG - 1.8 Mo
JPEG - 1.7 Mo
JPEG - 1.9 Mo
posté le 18 mars 2017 par Krikor Amirzayan/armenews


VALENCE (DRÔME)
Les rendez-vous d’« Arménia »

Les rendez-vous d’« Arménia »

JPEG - 471.4 ko
posté le 18 mars 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Valence