Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Marseille


MARSEILLE
La Fête de la Musique au Centre culturel Sahak-Mesrop de Marseille

Jeudi 21 juin à partir de 19h le Centre culture Sahak-Mesrop de Marseille organise dans les jardins de la cathédrale des Saints Traducteurs, la Fête de la Musique.

JPEG - 4.9 Mo
posté le 19 juin 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Marseille 


MARSEILLE
Anniversaire de l’acquittement de Soghomon Tehlirian

En mars 1921, Soghomon Tehlirian exécute en pleine rue l’ancien Premier ministre du gouvernement jeune-turc Talaat Pacha, principal commanditaire du génocide des Arméniens, réfugié à Berlin. En juin 1921, Soghomon Tehlirian est acquitté par la justice allemande.

Samedi 23 juin 2018 à 11h sera célébré l’anniversaire de son acquittement au Square Tehlirian (angle rues du Cambodge et vallon Montebello 13006 Marseille), unique emplacement en Europe à porter le nom de ce justicier arménien, inauguré par Jean Claude Gaudin et Yves Moraine en avril 2017.

posté le 11 juin 2018 par Claire/armenews
THEMES ABORDES : Marseille 


MARSEILLE
Présentation du livre de Jacques Donabédian « Parcours d’un colleur d’affiches au service de la Cause arménienne » au Centre culturel Sahak-Mesrop de Marseille

Un public important était présent jeudi 17 mai au Centre culturel Sahak-Mesrop de Marseille pour la présentation du livre de Jacques Donabédian « Parcours d’un colleur d’affiches au service de la Cause arménienne », un livre préfacé par Jean-Claude Gaudin Maire de Marseille.

JPEG - 4.1 Mo

Jacques Donabédian a débuté par la présentation de son livre par la phrase émouvante sur un souvenir : « Nous marchions dans la campagne, ma main dans celle de mon père, je n’avais pas dix ans quand il me raconta l’épopée de sa famille. Je ne savais pas que ce trop court moment de partage déterminerait le cours de toute ma vie. « Parcours d’un colleur d’affiches » commence à cet instant. »

JPEG - 631.5 ko

Jacques Donabédian raconte dans son livre sa vie familiale à Tunis, sa formation, sa vie professionnelle puis ses 25 ans au Centre d’Etudes Arméniennes et ses 20 ans au service du Comité du 24 Avril et du CCAF Sud qui lui laissent un souvenir intarissable d’actions particulièrement percutantes. Elaboré d’une écriture agréable et facile à lire, le livre contient les sentiments personnels avec les évènements qui ont marqué tout au long des cinquante dernières années les étapes de son parcours : la naissance de sa fille, de ses petits-enfants, ses actions humanitaires, et son action pour le vote de la loi de reconnaissance du génocide arménien. Il évoque également ses échecs...

JPEG - 3.6 Mo

D’un caractère trempé, Jacques Donabédian a rappelé ses bonnes relations avec les élus de la région marseillaise, ce qui ne l’empêchaient pas d’exprimer sa colère lorsqu’il lui semblait nécessaire. Pour preuve ses courriers et ses discours contenus en annexe dans son livre.

Après la présentation du livre, Jacques Donabédian s’est prêté à la séance de dédicace qui a clôturé la soirée qui a enchanté le public. Photos Isahak Akkayan

Krikor Amirzayan

posté le 28 mai 2018 par Krikor Amirzayan/armenews


MARSEILLE
42ème anniversaire de la MAJC de Marseille et 100ème anniversaire de la Première République d’Arménie

Vendredi 18 mai 2018 la salle Vaspouragan de la Maison Arménienne de la Jeunesse et de la Culture (MAJC) de Marseille était comble. Près de 200 personnes étaient venues pour la commémoration du 42ème anniversaire de la fondation de la MAJC de Marseille présidée par Garo Hovsépian et le 100ème anniversaire de la Première République d’Arménie (1918-1920) née le 28 mai 1918. Parmi les invités, l’un des orateurs du jour, Mourad Papazian, membre du bureau mondial de la FRA et coprésident du CCAF. Garo Hovsépian a retracé et présenté les objectifs de la MAJC dont l’une des priorités est la défense et l’illustration de la culture arménienne dans ses expressions majeures. Garo Hovsépian a également rappelé le parcours et les étapes importantes de la MAJC de Marseille qui est devenue au cours des années l’un des lieux incontournables de la culture arménienne dans la cité marseillaise. Répandant même son influence au-delà de Marseille. Mourad Papazian a quant à lui évoqué la naissance de la Première République d’Arménie et le sens de cette naissance sur l’histoire. Photos : Isahak Akkayan

Krikor Amirzayan

JPEG - 2.9 Mo
Garo Hovsépian, le président de la Maison Arménienne de la Jeunesse et de la Culture de Marseille
JPEG - 3.2 Mo
Mourad Papazian explique l’importance historique de la Première République d’Arménie née le 28 Mai 1918
JPEG - 3.4 Mo
Mourad Papazian
JPEG - 3.8 Mo
Garo Hovsepian au mileu des nombreux invités
posté le 20 mai 2018 par Krikor Amirzayan/armenews


FINALE DE LA COUPE EUROPA
L’artiste d’origine arménienne Jo Corbeau lance son hymne : « L’OM The Best »

Jo Corbeau, l’artiste marseillais, auteur-compositeur d’origine arménienne, rend une nouvelle fois hommage à l’Olympique de Marseille avec un clip : L’OM The Best, et ce avant la finale de la Coupe Europa ce soir.

Ce n’est pas une première pour Jo Corbeau : déjà en 1986, il avait enregistré un tube à Londres intitulé J’aime l’OM, Philippe Carrèze en avait réalisé un clip pour France 3 et diffusé sur écran géant au stade Vélodrome.

En 1993, il avait également sorti un titre à la gloire de l’OM pour sa victoire contre l’AC Milan en finale de la Ligue des Champions.

posté le 16 mai 2018 par Claire/armenews


MARSEILLE
33e concours de poésie à Marseille organisée par l’association des Arméniens d’Istanbul présidée par Khatchig Yilmazian

Dimanche 13 mai, l’association des Arméniens d’Istanbul organisait à la salle Sahak-Mesrop de Marseille son 33e concours de poésie. Plus d’une cinquantaine d’élèves et un large public de 150 personnes étaient présents. Des élèves venus des écoles Abovian, de la Jeunesse Arménienne de France (JAF) de Marseille et Tivoli et des Cailloles de Marseille. Mais également de l’école hebdomadaire (miorya varjaran) des Dames de Nice (Dignats mioutyoun). Néanmoins, en raison des grèves des transports, deux écoles de Paris s’étaient désistées. Khatchig Yilmazian le président de l’association des Arméniens d’Istanbul a dans son discours d’ouverture salué les élèves et le public pour leur présence en grand nombre à la manifestation culturelle. Khatchig Yilmazian a surtout insisté sur le rôle de l’arménien et le soutien des parents à cet apprentissage, pour le développement de la culture arménienne.

Les élèves des écoles qui participaient au concours avaient au préalable reçu de l’association des Arméniens d’Istanbul les poésies sur lesquelles ces élèves devaient travailler. Le 1er prix fut récompensé d’une médaille d’or, le 2ème par une médaille plaqué-or et le 3ème en argent. Par ailleurs tous les élèves reçurent des médailles en récompense de leurs efforts et leur participation au concours de poésie. Un concours qui était réparti en quatre groupes. Le 1er groupe étant composé d’élèves de 6 à 8 ans, le 2ème de 9 à 11 ans, le 3ème de 12 à 14 ans et le 4ème de 15 à 18 ans.

Après la distribution des médailles, le public et les élèves furent invités à partager un buffet de spécialités arméniennes préparé par les dames de l’association des Arméniens d’Istanbul. Photos : Isahak Akkayan

Krikor Amirzayan

JPEG - 3.7 Mo
JPEG - 4 Mo
JPEG - 4 Mo
JPEG - 4.1 Mo
posté le 15 mai 2018 par Krikor Amirzayan/armenews


MARSEILLE-103ème ANNIVERSAIRE GENOCIDE
A Marseille, Martine Vassal dévoile la banderole du souvenir du 24 Avril 1915, Génocide des Arméniens

Aux Archives et Bibliothèque départementale des Bouches-du-Rhône à Marseille, la présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône Martine Vassal, vient de dévoiler la banderole du souvenir du 24 Avril portant l’inscription « 24 Avril, souvenir du Génocide des Arméniens, 1 500 000 victimes » en présente d’invités -dont Aurore Bruna la présidente du CCAF Sud et le Consul d’Arménie à Marseille, Ruben Kharazyan- d’un public dont de jeunes écoliers. Photos Isahak Akkayan.

Krikor Amirzayan

JPEG - 3.5 Mo
JPEG - 3.8 Mo
JPEG - 3.5 Mo
JPEG - 3.6 Mo
JPEG - 3.8 Mo
posté le 27 avril 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Génocide  Image 450  Marseille 


MARSEILLE
Près de 3000 personnes défilent à Marseille pour le 103e anniversaire du génocide des Arméniens à l’appel du CCAF Sud

A Marseille près de 3000 personnes ont défilé à l’appel du CCAF Sud à l’occasion du 103e anniversaire du génocide des Arméniens exécuté par la Turquie entre 1915 et 1923. Les manifestants partis de la place Castellane se sont réunis sur l’avenue du Prado à quelques dizaines de mètres du Consulat de Turquie dont les abords étaient fortement protégés par la police.

Aurore Bruna la présidente du CCAF Sud a rappelé le crime de 1915 dont on commémore le 103e anniversaire avec une Turquie négationniste qui n’a toujours pas reconnu le génocide. Aurore Bruna a en outre insisté sur la nécessité d’une loi anti-négationniste en France à l’heure où Ankara redouble ses efforts pour diffuser les thèses visant à nier le génocide des Arméniens. Puis sur le plateau se sont succédés Alkis Voskarides qui lut une lettre de la communauté grecque-chypriote, Sali Azad a également pris la parole au nom de la communauté kurde. Henri Jibrayel, ancien député, conseiller départemental des Bouches-du-Rhône dans un discours clair a apporté son soutien à la cause arménienne. Tout comme Benoit Payan, conseiller municipal. Soutien également d’Yves Moraine, le maire du 6ème et 8ème arrondissement de Marseille. Enfin dans son discours Mohammed Laquila, député des Bouches-du-Rhône et vice-président du groupe d’amitié France-Arménie a salué l’action du CCAF pour la reconnaissance du génocide et la loi anti-négationniste. Photos : Isahak Akkayan

Krikor Amirzayan

JPEG - 4 Mo
JPEG - 1.1 Mo
JPEG - 3.6 Mo
JPEG - 3.9 Mo
posté le 25 avril 2018 par Krikor Amirzayan/armenews


MARSEILLE-COMMEMORATION 103e ANNIVERSAIRE DU GENOCIDE
La veillée des jeunes du CCAF Sud à Beaumont (Marseille) dédiée au 103e anniversaire du génocide des Arméniens

A Beaumont (Marseille), lundi 23 avril dans la soirée, au mémorial du génocide des Arméniens, avenue du 24 Avril 1915 se déroula une veillée des associations de jeunes du CCAF Sud, veillée dédiée aux victimes du génocide des Arméniens en 1915. Discours, et prestations artistiques -troupe de danse Naïri de Nice, Levon Khozian and friends, et la chorale des Badanis- furent suivies par quelques centaines de personnes -dont beaucoup de jeunes-venus honorer la mémoire des victimes arméniennes du Premier génocide du 20e siècle dont on commémore le 103ème anniversaire. Photos Isahak Akkayan/Marseille.

Krikor Amirzayan

JPEG - 3.1 Mo
JPEG - 3.5 Mo
JPEG - 3.7 Mo
JPEG - 3.8 Mo
JPEG - 3.7 Mo
JPEG - 3.9 Mo
posté le 24 avril 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Génocide  Image 450  Marseille