Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Patrimoine


PATRIMOINE ARMENIEN SPOLIE EN TURQUIE
L’église arménienne près du village de Mezra dans la région de Kars menace de s’écrouler victime des « chasseurs du trésor des Arméniens »

Les médias turcs informent que l’église arménienne se trouvant près du village de Mezra à 13 kilomètres de Kars sur les bords de la rivière Kars fut victime de l’attaque des « chasseurs de trésor » qui ont fragilisé l’édifice qui risque à tout moment de s’écrouler. Le groupe à la recherche du « trésor des Arméniens » aurait abîmé les fondations de l’église, les murs et les abords. Fragilisant la structure. Cette recherche du « trésor des Arméniens » est devenu en Turquie -et plus spécialement dans les anciennes provinces arméniennes- l’une des activités favorites de nombreux Turcs et Kurdes convaincus que lors du génocide de 1915 les Arméniens auraient caché leur fortune dans les murs ou le sous-sol des églises. Non satisfaits d’avoir confisqué les terres, les biens meubles et immeubles des Arméniens, les Turcs et Kurdes recherchent encore à déposséder les Arméniens des supposés trésors cachés.

Krikor Amirzayan

posté le 10 juillet 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Image 450  Patrimoine  Turquie 


PATRIMOINE ARMENIEN SPOLIE EN TURQUIE
L’église arménienne Sourp Mariam Asdvadzadzine de Kayseri transformée en bibliothèque municipale

L’église arménienne Sourp Mariam Asdvadzadzine (Sainte-Vierge Marie) de Kayseri (l’ancienne Césarée) en Turquie est transformée en bibliothèque. La municipalité de Kayseri a débuté les travaux de rénovation et de transformation de l’église arménienne en bibliothèque municipale turque...Cette église avait également par le passé été utilisée comme une salle annexe de la police ainsi qu’en tant que salle de sport. Selon le site Ermenihaber qui reprend la nouvelle les peintures religieuses qui ornent les murs de l’église arménienne, fortement dégradées et envahie par la poussière ont été nettoyées et ont retrouvé une jeunesse. . La ville de Kayseri avait décidé de réaliser sur les lieux de l’église arménienne une bibliothèque ouverte 24h/24. Selon Mustapha Celik le maire de Kayseri, c’est la première fois en Turquie qu’une église est transformée en bibliothèque. La communauté évangélique de la ville avait demandé il y a quelques années, la restitution de cette église pour y effectuer les cérémonies religieuses. En vain.

Krikor Amirzayan

posté le 20 mai 2018 par Krikor Amirzayan/armenews


ART ARMENIEN
Des manuscrits arméniens de la Bible exposés au musée de la Bible à Washington

Au musée de la Bible à Washington (Etats-Unis) qui vient d’ouvrir ses portes, parmi les éléments exposés, sont présentés des manuscrits arméniens enluminés du royaume de Cilicie datant du 12e au 15e siècles.

JPEG - 88.7 ko
Des manuscrits arméniens de la Bible exposés au musée de la Bible à Washington

Une autre Bible arménienne réalisée à Constantinople au 17e siècle est présentée. L’information est communiquée par l’Ambassade d’Arménie à Washington.

JPEG - 67.1 ko
Des manuscrits arméniens de la Bible exposés au musée de la Bible à Washington

Près de 600 manuscrits ou éditions anciennes de la Bible sont exposés au musée de la Bible de Washington et l’Arménie -premier Etat au monde à adopter le christianisme en l’an 301- y est ainsi présente par ses magnifiques manuscrits de la Bible ou enluminures.

Krikor Amirzayan

posté le 5 mai 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Culture  Exposition  Image 450  Patrimoine 


PATRIMOINE ARMENIEN EN PERIL
L’église arménienne Sourp Asdvadzadzine du village de Kermouch près d’Ourfa (Turquie) en danger de destruction

L’église arménienne Sourp Asdvadzadzine (Sainte Vierge) du village de Kermouch dans la région de Chanelurfa (Ourfa) est en ruine et menace de s’écrouler. Selon Hatidgé Takush représentant de l’Association des droits de l’homme en Turquie, les pilleurs de trésor sont les principaux visiteurs du site. « Dans l’église, ainsi qu’à l’extérieur de nombreux passages furent creusés par ces chasseurs de trésor (...) le destin de cette église abandonnée est ainsi placé dans les mains de ces chasseurs de trésor » dit H. Takush en ajoutant que Kermouch est un ancien village arménien qui comptait jadis près de 700 familles. L’église Sourp Asdvadzadzine qui ne porte plus aucune inscription sur ces murs fut construite probablement -selon les experts- au 19e siècle par 7 frères Arméniens. « Jusqu’en 2015 l’église était transformée en étable. Mais suite aux protestations, les animaux furent logés ailleurs » confie H. Takush. Pourtant en date du 23 octobre 20111 le journal officiel de la Turquie écrivait que le ministère de la Culture et du tourisme s’apprêter à réaliser des travaux pour transformer cette ancienne église en lieu de visite touristique. Mais les travaux n’ont jamais débuté...

Krikor Amirzayan

posté le 25 avril 2018 par Krikor Amirzayan/armenews


PATRIMOINE ARMENIEN EN PERIL
L’église arménienne Sourp Stepanos près de Van menace de s’écrouler

L’église arménienne Sourp Stepanos (Saint Stéphane) de Mouradiyé (anciennement Bergri) dans la région de Van (Arménie, aujourd’hui en Turquie) est en péril. Cette église construite il y a 400 ans est la cible des chercheurs de trésor, de « l’or des Arméniens » ...Ces chasseurs de trésor creusent plusieurs mètres de profondeur à l’intérieur de l’église à la recherche de bijoux ou trésors cachés par les Arméniens lors du génocide de 1915. Près de ce joyau de l’architecture arménienne médiévale, des pierres tombales du cimetière attenant à l’édifice sont fortement dégradées ou détruites. L’église Sourp Stepanos qui était ouverte aux fidèles Arméniens jusqu’au génocide de 1915 menace aujourd’hui de s’écrouler.

Krikor Amirzayan

JPEG - 70.4 ko
JPEG - 72 ko
posté le 5 avril 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Image 450  Patrimoine  Turquie 


PATRIMOINE ARMENIEN EN PERIL
Deux églises arméniennes de Crimée, datant du XIVe siècle menacent de s’écrouler

Deux églises arméniennes de Crimée datant du XIVe siècle, Sourp Sarkis et Sourp Ourpat sont en péril. Selon le site russe gkreg.rk.gov.ru la police a établi un cordon de sécurité autours de ces églises arméniennes très dégradées et qui menacent de s’écrouler à tout moment. La police locale a demandé à la communauté arménienne de Crimée son aide pour la surveillance des lieux. Ces églises arméniennes Sourp Sarkis et Sourp Ourpat se trouvent au village de Topolevska dans la région de Belogorsk (Crimée, Russie). La Crimée où les Arméniens étaient fort nombreux il y a plusieurs siècles. Nombre de ces Arméniens s’y étant installés après la chute d’Ani la capitale de l’Arménie en l’an 1064.

Krikor Amirzayan

posté le 18 mars 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Image 450  Patrimoine 


ARMENIE-PATRIMOINE
Le ministère arménien de la Culture lance un concours pour la rénovation de 6 églises

Le ministère arménien de la Culture a lancé le 2 février un concours et appel d’offres pour la rénovation de 6 monuments du patrimoine arménien en péril, en plus de ceux qui sont déjà en rénovation.

JPEG - 74.9 ko

Ces 6 constructions en urgence de rénovation sont l’église de Dvin (Hnabert) dans la région d’Ararat, l’église-monastère de Kopayravank sur la commune de Toumanian dans la région de Lori, l’église Sourp Amenaprguitch (Saint-Sauveur) du complexe monastique de Sanahine près d’Alaverdi dans la région de Lori, l’église Mayravank de la commune de Solak dans la région de Kodayk, l’église Sourp Kevork (Saint-Georges) de Tegh dans la région de Syunik et l’église Sourp Asdvadzadzine (Sainte-Vierge) de Kochavank dans la région de Tavouch.

JPEG - 19.3 ko

Le ministère arménien de la Culture précise que ce concours inclut la rénovation et la consolidation des constructions mais également l’aménagement du périmètre de ces constructions. La limite de la présentation des dossiers étant fixée au 16 février à 11 heures. Prochainement un concours sera également lancé pour deux autres églises à rénover.

Krikor Amirzayan

posté le 6 février 2018 par Krikor Amirzayan/armenews


PATRIMOINE ARMENIEN EN PERIL EN TURQUIE
L’église arménienne Sourp Krikor Loussavoritch de Césarée (Kayseri) en Turquie va être rénovée

L’église arménienne Sourp Krikor Loussavoritch (Saint Grégoire l’Illuminateur) de Kayseri (Césarée de Cappadoce) en Turquie va être rénovée annonce le journal turc « Hürriyet ». Selon ce dernier la mairie de Kayseri va allouer une somme de 3,5 millions de livres turques (environ 915 000 dollars) à cette rénovation dont les plans seront arrêtés au début de 2018. Selon le ministère turc de la Culture et du Tourisme, les travaux dureront quatre à cinq mois. L’école arménienne « Gumuchian » attenante à l’église construite en 1868 par les frères Daniel et Hovhannès Gumuchian va également être rénovée. « Hürriyet » revient sur l’importance de Kayseri pour les Arméniens en rappelant que Sourp Krikor Loussavoritch (Saint Grégoire l’Illuminateur) est né et a grandi dans cette ville.

Loin des sentiments de protection de ce patrimoine architectural arménien, en rénovant cette église arménienne de Kayseri, la Turquie espère avant tout attirer des touristes Arméniens et étrangers et la manne financière qui en découle...

Krikor Amirzayan

posté le 24 décembre 2017 par Krikor Amirzayan/armenews


UNESCO-PATRIMOINE ARMENIEN
Le kotchari arménien est entré dans la liste du Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO

La danse folklorique arménienne du « Kotchari » (le Kotchari) est entrée dans la liste du Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. L’information a été communiquée mercredi 6 décembre à Erévan par le vice-ministre arménien de la Culture, Arthur Poghosyan. « Cette décision de l’UNESCO de faire entrer le kotchari des Arméniens dans la liste a eu lieu ce matin même. Les Azéris ont essayé en vain de perturber cette décision... » a jouta le vice-ministre arménien de la Culture.

Après la « musique du duduk » (2008), « l’art du khatchkar » (2010), « L’épopée de David de Sassoun » (2012) et « la préparation du pain lavache » (2014) la danse du Kotchari (2017) est ainsi le 5ème dossier présenté par l’Arménie qui est ainsi inscrit au rang du Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.

Après le kotchari, le dolman arménien entrera-t-il au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité dans la liste de l’UNESCO ?

Krikor Amirzayan (Գրիգոր Ամիրզայեան)

JPEG - 50.1 ko
Le kotchari arménien est entré dans la liste du Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO
JPEG - 54.1 ko
Le kotchari arménien est entré dans la liste du Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO
JPEG - 43.5 ko
Le kotchari arménien est entré dans la liste du Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO
posté le 6 décembre 2017 par Krikor Amirzayan/armenews