Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Arménie


TELEVISION ALLEMANDE
Trésors du monde - Patrimoine de l’humanité les monastères d’Haghpat et de Sanahin (Arménie)

voir le documentaire de Rudij Bergmann sur la chaîne ARD

http://swrmediathek.de/player.htm ?show=341651b0-d124-11df-9f67-0026b975f2e6

posté le 23 janvier 2017 par Stéphane/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Image 450 


REVUE DE PRESSE
Un campement préhistorique vieux de 2 millions d’années retrouvé en Arménie

En Arménie, des archéologues ont mis au jour un campement préhistorique dont l’âge s’élève selon certaines estimations à deux millions d’années.

Des archéologues sous la houlette de Vladimir Lapchine (Institut d’archéologie de l’académie des sciences de Russie) ont retrouvé lors de fouilles en Arménie un campement préhistorique datant du Paléolithique inférieur, soit entre 3 et 2,5 millions d’années avant notre ère.

lire la suite....

https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201701221029717264-campement-prehistorique-armenie-2-millions-annees/

posté le 23 janvier 2017 par Stéphane/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Derniere minute 


POLITIQUE
L’ancien ministre Seyran Ohanian rejoint un bloc d’opposition

L’ancien ministre de la Défense Seyran Ohanian se joindra à une nouvelle alliance formée par l’opposition pour participer aux prochaines élections législatives en Arménie, a déclaré vendredi l’un des dirigeants de l’opposition, Vartan Oskanian.

“Je peux déjà confirmer qu’il sera certainement impliqué dans l’alliance“, a déclaré Oskanian au service arménien de RFE / RL (Azatutyun.am) lors d’une interview.

Hamakhmbum (Consolidation) d’Oskanian et deux autres groupes d’opposition ont annoncé la création de leur bloc mardi. Ils ont expliqué qu’ils chercheront conjointement à former un « nouveau type de gouvernement » à la suite des élections prévus pour le 2 avril. Le bloc est ouvert à de nouveaux membres, ont-ils précisé dans un communiqué.

La déclaration a suivi une nouvelle réunion entre Oskanian et Ohanian. Ce dernier a déclaré peu de temps avant cette réunion qu’il continuait à tenir des consultations avec divers partis et individus dans le but de créer un bloc électoral.

Ohanian a été congédié du poste de ministre de la Défense en octobre dans le cadre d’un remaniement gouvernemental initié par le président Serge Sarkissian. Il a dit en décembre qu’il « participera activement » aux élections parlementaires pour tenter de provoquer des changements politiques et économiques en Arménie.

“La présence conjointe de moi et Seyran Ohanian dans l’arène politique devrait offrir aux gens le genre d’alternative qu’ils veulent voir à la veille des élections“, a déclaré Oskanian.

Le leader du parti Hamakhmbum, qui a été ministre des Affaires étrangères de 1998 à 2008, a également admis qu’Ohanian pourrait figurer en tête de la liste des candidats à l’élection du bloc. “Je n’exclus pas cela, dit-il. C’est possible. Mais cette question n’a pas encore été discutée. “

Le bloc d’Oskanian pourrait également être rejoint par le parti Zharangutyun (héritage), une force d’opposition plus radicale. Le leader de Zharangutyun, Raffi Hovannisian, n’a pas exclu cette possibilité lundi dernier malgré de fortes objections exprimées par certains hauts responsables de son parti.

Ils pensent que Zharangutyun ne doit pas faire équipe avec Oskanian et Ohanian parce que les deux anciens ministres ont été impliqués dans la répression meurtrière contre les manifestants fidèles à l’ancien président Robert Kotcharian en 2008.

posté le 23 janvier 2017 par Claire/armenews


LEGISLATIVES DU 2 AVRIL
Selon le chef de la Commission électorale centrale, les élections seront transparentes

Le chef de la Commission électorale centrale (CEC) de l’Arménie a insisté vendredi sur le fait que les élections législatives du 2 avril seront transparentes, même si les autorités ne parviennent pas à assurer la diffusion en direct des vote.

Le gouvernement arménien a accepté d’installer des caméras dans les quelque 2 000 bureaux de vote à travers le pays dans le cadre de la mise en place de l’accord de septembre 2016 avec l’opposition visant à prévenir les fraudes graves. Cependant, le chef de l’état-major, Davit Harutiunian, a averti mercredi dernier qu’ils pourraient être incapables de faire cela pour des raisons financières.

Harutiunian a fait valoir qu’une seule entreprise privée a manifesté un intérêt à fournir et à exploiter le matériel de radiodiffusion. Le coût de ces services fixé par ce sous-traitant est trop élevé pour le gouvernement, a t-il regretté.

Une commission multipartite spéciale traitant de l’appel d’offres espère toujours convaincre l’opérateur de réduire le prix demandé.

“Bien sûr, ce serait très bénéfique si les caméras étaient installées dans les bureaux de vote“, a déclaré Tigran Mukuchian, président de la CEC. “ Leur absence aura-t-elle un impact en termes de transparence ? Je pense que même sans ces retransmissions, le Code électoral contient des dispositions qui permettent à tous les participants au processus électoral de surveiller les procédures “.

En particulier, le code récemment modifié exige une vérification électronique de l’identité des électeurs et la publication des noms des électeurs qui auront voté le jour du scrutin. Ces mesures sont destinées à empêcher le vote multiple des loyalistes du gouvernement, une pratique illégale qui serait pourtant répandue d’après l’opposition lors des élections précédentes.

Harutiunian a insisté mercredi dernier sur l’idée que les autorités vont certainement installer des machines électroniques pour l’identification des électeurs.

L’Union européenne et les États-Unis ont promis des millions de dollars de financement pour l’achat de ces équipements.

posté le 23 janvier 2017 par Claire/armenews

Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200



CHAVILLE
La Compagnie Yeraz fait salle comble

Samedi 21 janvier 2017 la Compagnie de danse Yeraz, a présenté à l’Atrium de Chaville le spectacle “Le rêve de nos Montagnes“ dédié au 25 ème anniversaire de l’indépendance de l’Arménie.

Pour ce spectacle qui a fait salle comble, la chorégraphe Christina Galstian-Agoudjian a puisé son inspiration au plus profond de son vécu et de ses souvenirs. C’est à travers l’un des symboles les plus puissants de la terre d’Arménie qu’elle nous a invité à revivre le quotidien d’un peuple, sous le regard bienveillant des montagnes de la terre des Arméniens.

JPEG - 144.5 ko

Sur scène, les mouvements sont épurés, les rythmes et les sons se mélangent, faisant jaillir des émotions entraînant le spectateur vers un voyage intérieur puissant.

JPEG - 16 ko

Intervenant lors de l’entracte Jean-Jacques Guillet, Député-Maire de Chaville et Nathalie Saradjian-Nicodeme, conseillère municipale se sont félicités de la vitalité de la Compagnie Yeraz et ont rappelé les liens qui unissent l’Arménie et la ville de Chaville qui a accueilli de nombreux réfugiés après le génocide.

posté le 23 janvier 2017 par Stéphane/armenews

Photographies : Peglar Kharmendjian

http://www.peglar.net/

THEMES ABORDES : Arménie 


ARMENIE
Le Premier Ministre croit que son Gouvernement avance dans la bonne direction

La conférence de presse du PM consacrée aux « 100 jours du Gouvernement » constitue le principal sujet d’actualité dans la presse du week-end. Le PM a dit toujours partager l’avis qu’il avait émis le lendemain de sa nomination, à savoir que l’économie du pays se trouve dans une situation difficile, mais a noté qu’au cours des trois derniers mois, le Gouvernement a envoyé des signaux positifs à la société sur sa volonté de parvenir à des changements. Il a reconnu qu’il est impossible de réformer le système économique en trois mois, mais s’est dit convaincu que son Gouvernement « avance dans la bonne direction ». A la question de savoir comment il va convaincre les électeurs arméniens de voter en faveur du parti Républicain auquel il vient d’adhérer, M. Karapetian a répondu « par mon travail ». Le PM a admis qu’il pourrait ne pas être éligible sur la liste du parti Républicaindu fait de ne pas avoir résidé de manière permanente en Arménie au cours des cinq dernières années : « Depuis cinq ans, je suis citoyen de la République d’Arménie et j’ai vécu à l’extérieur du pays. La restriction constitutionnelle prend-elle en compte cela ? Puis-je figurer sur la liste électorale du parti Républicain ? Je ne connais pas la réponse à cette question pour l’instant.S’il s’avère qu’il y a des restrictions législatives, alors je ne serai pas sur la liste du parti Républicain », a-t-il déclaré. Interrogé sur ses plans politiques de long terme, notamment en ce qui concerne son travail à la tête du Gouvernement après avril 2018, M. Karapetian a indiqué qu’il aimerait rester PM après la fin du mandat du président Sarkissian si son Gouvernement réussit à améliorer la situation économique en Arménie. « Suis-je enclin à être Premier ministre après avril 2018 ? Oui, si nous travaillons de façon productive et si le parti Républicain remporte les élections d’avril prochain ». Le PM a dit nourrir beaucoup d’attentes vis-à-vis du nouveau Centre des initiatives stratégiques (cf. revue du 13.01), qui devrait attirer de nouveaux investissements étrangers. M. Karapetian a affirmé qu’au cours des trois derniers mois, son Gouvernement a reçu des propositions de la part d’entrepreneurs étrangers en vue de s’implanter en Arménie. Le Gouvernement a, à son tour, fait des propositions à des investisseurs. Afin d’accroître les volumes des investissements étrangers, l’Arménie devra montrer au monde qu’elle est un partenaire logique, prévisible et compréhensible et devra, au premier chef, améliorer sa législation pour mieux protéger les investissements étrangers. « Mais nous devrons nettoyer aussi la terre où seront semés les germes, en d’autres termes, sans avoir pris soin de l’environnement économique, les efforts ne seront pas suivis d’effets ». Le PM a par ailleurs fait savoir que son Gouvernement a adressé des lettres à 61 compagnies aériennes pour qu’elles desservent l’Arménie : 5 ont d’ores et déjà réagi.Haykakan Jamanak relève que M. Karapetian s’est manifestement énervé lorsque les journalistes l’ont à nouveau interrogé sur les monopoles économiques. Il a affirmé une fois de plus que tout entrepreneur peut importer en Arménie ce qu’il souhaite. Interrogé sur le conflit du HK, le PM, lui-même originaire du Karabakh, a fait valoir que dans cette question, ne sera pas prise une décision à laquelle le peuple arménien s’opposera.

Extrait de la revue de presse de l’Ambassade de France en Arménie en date du 16 janvier 2017

posté le 23 janvier 2017 par Stéphane/armenews
THEMES ABORDES : Arménie 


LYON
Commémoration à Lyon du 10e anniversaire de l’assassinat de Hrant Dink.

Parmi les allocutions celle d’Ara Toranian, Coprésident du CCAF.

voir la vidéo....

https://www.facebook.com/cnma.decines/videos/660590387446474/

posté le 23 janvier 2017 par Stéphane/armenews
THEMES ABORDES : Arménie 


ARMENIE
La beauté de l’Arménie
La beauté du monastère de Tegher se révèle lorsque les dernier rayons du soleil de la Journée rencontrent la nuit tout en essayant de trouver leur chemin à travers le brouillard.
posté le 23 janvier 2017 par Stéphane/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Image 450 


ARMENIE
La dette d’Etat de l’Arménie s’approche de 6 milliards de dollars

Selon Haykakan Jamanak, citant les données officielles du Ministère des Finances, au 31 décembre 2016, la dette d’Etat de la RA a été de 5,935 milliards de dollars. Au cours de l’année 2016, la dette d’Etat a augmenté de 829 M USD, dont 342,5 M USD seulement au mois de décembre. Le quotidien rappelle que dans le budget de l’Etat 2017, il est prévu de faire porter la dette d’Etat à 6,5 milliards de dollars.

Extrait de la revue de presse de l’Ambassade de France en Arménie en date du 16 janvier 2017

posté le 23 janvier 2017 par Stéphane/armenews
THEMES ABORDES : Arménie