Retour au format normal


ARMENIE
Revue de la presse arménienne du 9-11 juin 2018

Publié sur http://armenews.com le 13 juin 2018 par Stéphane/armenews



Les sujets dominants dans les medias sont le début des examens d’entrées dans les universités et la 3ème édition de la cérémonie de l’« Aurora Prize »

Déclarations du Premier ministre sur sa position autour des négociations du Haut Karabakh/ L’hebdomadaire 168 jam revient sur les déclarations du Premier ministre Nikol Pachinian sur le conflit du Haut Karabakh dans lesquelles il a réaffirmé sa position de vouloir faire revenir les autorités du Haut Karabakh à la table des négociations. Selon Pachinian les deuxième et troisième présidents de l’Arménie pouvaient s’attribuer les mandats de négocier au nom du Haut Karabakh car le Levon Ter Petrossian avant de devenir le Président de l’Arménie était le Président élu du Haut Karabakh et Serge Sarkissian était l’un des organisateurs de l’auto-défense du Haut Karabakh, mais lui-même n’aurait pas de bases juridiques, politiques, ni morales pour négocier au nom du Haut Karabakh. Pachinian avance que le peuple de Haut Karabakh ne participe pas aux élections en l’Arménie et aurait ses propres autorités qui ont la légitimité de le représenter. En commentant les déclarations des autorités azerbaïdjanaises sur la nécessité de faire participer aux négociations la communauté azerbaïdjanaise, Pachinian a déclaré que cet argument ne serait pas valable car le statut des azerbaïdjanais vivant au Haut Karabakh ne serait pas changé suite au conflit donc ils resteraient des citoyens de l’Azerbaïdjan et seraient déjà représentés dans les négociations par le Président de l’Azerbaïdjan. Pachinian a également déclaré être prêt à négocier avec le Président de l’Azerbaïdjan dans le cadre du groupe de Minsk. Le quotidien Jamanak rappelle que lors de la rencontre entre les Ministres des affaires étrangères arménien et russe, Sergey Lavrov avait déclaré que les autorités de Haut Karabakh avaient était retirées des négociations par un accord commun entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan et que si maintenant les parties décideraient de réintégrer les autorités du Haut Karabakh dans les négociations, elles le feraient. D’après le quotidien, Lavrov aurait ainsi démontré que la Russie ne verrait pas d’inconvénient à la réintégration des autorités de Haut Karabakh dans le processus des négociations et ainsi aurait renvoyé la balle sur le champ azerbaïdjanais. Selon le quotidien, des discussions seraient lancées à Erevan afin de définir le responsable de la décision dans les années 90 de retirer les autorités de Haut Karabakh des négociations. Le premier Président de la République Levon Ter-Petrossian a blâmé le deuxième Président Robert Kocharian pour cette décision. Kocharian à son tour a blâmé Ter-Petrossian en indiquant que cette décision aurait été prise avant son arrivée au pouvoir.

Diminution des inscriptions dans les universités arméniennes / Le quotidien Haykakan Jamanak annonce le début des examens pour l’entrée à l’université. Selon le quotidien, cette année le nombre des candidats par rapport à l’année précédente aurait été divisé par deux, passant de 9700 candidats à 4600. Cette diminution serait due au passage du système scolaire arménien précédemment constitué de 10 ans de scolarité à 12 ans. Le quotidien Jamanak indique que le Ministre de l’éducation Arayik Haroutunian avait déclaré que malgré sa volonté d’apporter des changements dans le système, les examens seraient organisés de la même manière que les années précédentes car des changements la veille des examens créeraient des difficultés. Le quotidien Hraparak présente les statistiques de l’Université d’Etat d’Erevan, la plus grande université du pays, où le nombre de candidats cette année est passé de 2632 à 1519. Selon le quotidien la seule faculté pour laquelle le taux des demandes d’inscription n’a pas été fortement impacté serait la faculté d’informatique et de mathématiques appliquées qui connait une croissance forte depuis déjà 2 ans.

3eme édition de l’ « Aurora Prize »/ La presse en ligne indique que le dimanche 10 juin à l’Opéra d’Erevan a eu lieu la cérémonie de la remise du prix Aurora. Cette année le prix avait été décerné à Kyaw Hla Aung, avocat qui se bat pour la protection et les droits des Rohingyas au Myanmar. Kyaw Hla Aung a reçu 100 000 dollars et nominé trois organisations internationales qui fournissent une aide médicale et une assistance aux réfugiés au Myanmar : Médecins Sans Frontières (Londres), Malaisie Medical Relief - MERCY Malaisie (Malaisie) et Commission Internationale Catholique des Migrations - ICMC (Suisse, USA) qui recevront à leur tour un financement d’un million de dollars. La presse rappelle qu’il s’agit d’une récompense internationale décernée annuellement pour un engagement humanitaire et que ce prix est décerné en mémoire du génocide arménien et en reconnaissance aux sauveurs des Arméniens. L’initiative Humanitaire Aurora créée par les philanthropes Vartan Gregorian, Noubar Afeian et Ruben Vardanian et représentée par trois organisations - la Fondation de l’Initiative humanitaire Aurora, Inc. (New York, États-Unis), la Fondation 100 Lives (Genève, Suisse) et la Fondation IDeA (Erevan, Arménie) est un engagement de huit ans (de 2015 à 2023, en mémoire des huit années du génocide arménien qui a eu lieu de 1915 à 1923) pour soutenir les personnes et les projets qui aident les plus démunis en prenant de grands risques.

Libération des deux membre du groupe « Sasna Tsrer » / Les quotidiens rendent compte de la libération de deux membres du groupe « Sasna Tsrer » ( « Enragés de Sassoon ») ayant pris en otage un commissariat en 2016. Aram Manoukian et Aram Hakobian ont été libérés sous les garanties personnelles des députés des fractions « Yelk » et « Tsaroukian » compte tenu de l’état de santé des détenus.

Rédaction : Lena Gyulkhasyan