Retour au format normal


ARMENIE
Les transactions immobilières ont bondi de 42% en Arménie

Publié sur http://armenews.com le 13 juin 2018 par Stéphane/armenews



Au total, 9 140 transactions immobilières ont été signalées en Arménie en janvier 2018, soit presque 42% de plus que durant la même période l’an dernier, selon le Comité d’État du cadastre immobilier.

Au cours de la période considérée, le plus grand nombre de transactions a été enregistré à Erevan - 34,6% du nombre total, tandis que la province de Vayots Dzor représentait le plus petit nombre - 2,1%. La province de Kotayk représentait 11% de toutes les transactions, la province d’Ararat 8,8%, Armavir - 8%, Gegharkunik - 7,7%, Lori - 7,1%, Aragatsotn - 6,1%, Shirak - 5,2%, Tavush - 4,8% %, et Syunik - pour 4,5%.

Selon le Comité d’État du cadastre immobilier 41,3% des transactions immobilières enregistrées étaient des ventes et des achats de maisons et 12,4% étaient des enregistrements initiaux de biens immobiliers. En outre, 16% étaient des transactions d’héritage, 13,6% étaient des transactions hypothécaires, 8,2% étaient des transactions de location de biens immobiliers et 8,5% étaient d’autres enregistrements d’état.

Le prix moyen du marché d’un mètre carré de surface habitable dans les immeubles d’Erevan en janvier 2018 a augmenté de 1,6% par rapport à décembre 2017. Cependant, par rapport à Janvier 2017, le prix était en baisse de 0,9%.

Les prix les plus élevés ont été enregistrés dans le district administratif de la capitale Kentron - 485 000 drams par mètre carré, et le plus bas - dans le district de Nubarashen - 155 300 drams.

Le prix moyen d’un mètre carré de surface habitable dans des immeubles à appartements en dehors d’Erevan a augmenté de 0,1%, mais a chuté de 6,5% par rapport à l’année précédente. Le prix le plus élevé était dans la station balnéaire de Tsaghkadzor - 292 400 drams et le plus bas - 8 000 drams dans les communautés Dastakert et Shamlug dans les provinces de Syunik et Lori respectivement.