Retour au format normal


ARMENIE
Un haut responsable du Parti républicain se dit favorable à la nomination de Serge Sarkissian au poste de premier ministre

Publié sur http://armenews.com le 13 février 2018 par Gari/armenews



Des débats toujours plus vifs agitent la classe politique arménienne alors qu’approche l’échéance du mandat du président Serge Sarkissian, qui n’a toujours pas fait connaître ses intentions. En réponse au leader de l’opposition Nikol Pachinian qui avait mis en garde contre les effets délétères pour la vie politique et la société arméniennes d’une éventuelle « promotion » du président sortant au rang de premier ministre, soit de chef de l’éxécutif en vertu du régime parlementaire approuvé par référendum en décembre 2015, un haut responsable du Parti républicain d’Arménie (HHK) du président Sarkissian a déclaré le 11 février qu’il serait prêt à désigner Serge Sarkissian pour le poste de premier ministre en avril. “Si je ne me trompe pas, j’ai déjà déclaré à votre antenne que j’étais prêt, et avec moi beaucoup d’autres personnes, à appuyer la candidature de Serge Sarkissian pour le poste de premier ministre”, a indiqué Armen Ashotian aux journalistes de RFE/RL en précisant : “Mais permettez moi de répéter que cette question n’a pas encore été discutée au sein du parti, qui est habilité, en vertu de la Constitution, à désigner le premier ministre. Aussi, je n’exprime ici que mon point de vue personnel”. Pourtant, A. Ashotian ajoutait : “Beaucoup d’ouvrages de littérature classique ont été adaptés au cinema. Nous savons tous comment ils se terminent, mais cela ne nous empêche pour autant pas de regarder le film jusqu’à la fin. Je pense qu’il en va de même pour cette question », a indiqué le responsable du parti au pouvoir, dont la métaphore laissait entendre que le scénario était déjà bouclé et que le président Sarkissian était appelé à y jouer le premier rôle, comme l’en suspectait d’ailleurs l’opposition alors même qu’il avait lancé sa réforme constitutionnelle. Aux journalistes qui lui demandaient s’il fallait y voir une allusion au fait que S. Sarkissian revêtira le costume de premier ministre au terme normal de son mandat présidentiel le 9 avril, A. Ashotian a rétorqué : “Il ne s’agit pas d’une allusion, mais plutôt d’un parallèle !”