Retour au format normal


TURQUIE
Diplomatie turque : La résolution du Parlement européen sur la Turquie est nulle et non avenue

Publié sur http://armenews.com le 13 février 2018 par Stéphane/armenews



La résolution du Parlement européen sur la Turquie est nulle et non avenue, a déclaré le ministère turc des Affaires étrangères.

Le ministère turc a critiqué la résolution adoptée par le Parlement européen à propos de la situation des droits de l’Homme en Turquie.

« Cette résolution est loin de comprendre le contexte en Turquie qui lutte contre les organisations terroristes YPG/PYD, PKK, Daech et FETO, dans une région marquée par des épreuves sécuritaires vitales, a déclaré le ministère. La résolution est un collage dans lequel les allégations infondées de diverses sources ont été listées, seulement dans le but de critiquer. »

Le ministère a souligné que la résolution perd de vue que le but de la tentative de coup d’État du 15 juillet 2016, était de renverser le gouvernement et l’ordre constitutionnel légitimes, violant les droits et libertés fondamentaux des concitoyens.

Ainsi, la diplomatie turque a noté qu’il est du devoir de l’État turc de prendre des mesures telles que l’état d’urgence, pour éliminer totalement les menaces contre son existence et les droits du peuple turc.

Le ministère a aussi rappelé que les autorités révisent régulièrement ces mesures et procèdent de manière transparente, en coopérant avec les organisations internationales.

« Les ’journalistes, députés et activistes des droits de l’Homme détenus’ qu’évoque la résolution, n’ont aucunement été poursuivis en justice pour des raisons professionnelles », lit-on dans le communiqué.

Le ministère a aussi souligné que l’opération Rameau d’olivier a été lancée suivant les résolutions et l’article 51 de la Charte des Nations Unies (ONU).

« Depuis le début de l’opération, la Turquie a annoncé ses buts et ses soucis sécuritaires légitimes, a poursuivi la diplomatie turque. L’opération vise la branche syrienne du PKK, soit le PYD/YPG, et des éléments de Daech. Le PKK est inscrit sur la liste des organisations terroristes de l’Union européenne (UE). Toutes les mesures nécessaires sont prises pour épargner les civils. »

Le ministère a conclu qu’il n’a pas été surpris par la résolution adoptée par le Parlement européen qui a permis qu’on accroche, dans son bâtiment, « les tissus symbolisant l’organisation terroriste ».