Retour au format normal


ARMENIE
Le Ministre de l’Education défend l’abolition du sursis militaire pour les étudiants

Publié sur http://armenews.com le 14 novembre 2017 par Stéphane/armenews



Dans un entretien avec RFE/RL, le Ministre de l’Education et de la Science Levon Mkrtchian a soutenu le projet de loi sur le service militaire adopté la semaine dernière par l’Assemblée nationale en première lecture, qui préconise d’abolir le sursis militaire pour les étudiants de sexe masculin et de ne l’attribuer qu’à ceux qui accepteront de suivre une formation militaire parallèlement à leur cursus civil afin de servir au sein des forces années en tant qu’officiers pendant trois ansau terme des études. Selon le Ministre dachnak, tous en Arménie doivent s’acquitter de leur devoir constitutionnel de servir dans l’armée : le pays fait face à un défi, et avril 2016 peut se produire à tout moment. Faisant probablement allusion à Israël, le Ministre a relevé qu’il existe des pays où il n’y a pas de suris militaire, mais où la science et la technologie sont à un très haut niveau de développement. M. Mkrtchian se dit convaincu que la suppression du sursis n’affectera pas l’éducation et le développement des sciences, dans la mesure où quiconque souhaitant faire des études peut bien le faire au terme du service militaire. « Si nous regardons qui ont pu bénéficier de l’exemption du service militaire pour faire du doctorat et combien d’entre eux sont restés dans la science, nous n’aurons pas une bonne image », avoue le ministre. Celui-ci croit en outre que cette mesure permettra de réduire la corruption dans le système éducatif comme militaire.

Extrait de la revue de presse de l’Ambassade de France en Arménie en date du 7 novembre 2017