Nouvelles d'Armenie    
Le Parlement européen critique le ralentissement du processus de réformes de la Turquie
Le vote du 27/09 et la vidéo


La Turquie doit relancer ses réformes pour lever les obstacles subsistant sur la route de son adhésion à l’UE. Un rapport d’initiative du Parlement pointe des "manquements persistants" comme la liberté d’expression et de culte, les droits des minorités, les relations avec Chypre et la reconnaissance du génocide arménien. Les députés accueillent toutefois favorablement certaines initiatives récentes du gouvernement turc contre la torture ou la corruption et en faveur du droit des femmes.



Le vote du 27 septembre

Le rapport d’initiative de Camiel EURLINGS (PPE-DE, NL), adopté ce mercredi à une large majorité par 429 voix pour, 71 contre et 125 abstentions, réitère la position du Parlement selon laquelle les négociations avec la Turquie constituent "un processus à long terme qui est, de par sa nature même, est un processus ouvert et qui ne conduit pas a priori et automatiquement à l’adhésion". Les députés rappellent aussi que la capacité d’absorption de la Turquie par l’Union européenne, tout en maintenant le rythme de l’intégration, "est une considération importante dans l’intérêt général des deux parties".

Les députés invitent le gouvernement d’Ankara à reconnaître la République de Chypre, à retirer ses forces de l’île et à lever l’embargo pesant sur les navires et les avions chypriotes. Le rapport rappelle à la Turquie qu’une absence de progrès dans la mise en œuvre du protocole d’Ankara "aura des implications sérieuses pour le processus de négociation, et pourrait même l’arrêter". La Turquie est invitée à s’abstenir "de toute activité militaire susceptible de créer des tensions" avec les pays voisins.

De manière significative, le Parlement a rejeté une disposition qui aurait fait de la reconnaissance du génocide arménien une "condition préalable" à l’adhésion à l’Union européenne de la Turquie. Le rapport encourage toutefois les gouvernements turc et arménien à poursuivre le processus de réconciliation "car il est indispensable qu’un pays sur le chemin de l’adhésion aborde et reconnaisse son passé".

L’Assemblée plénière, en même temps, demande l’abolition du comité Talaat Pasha "xénophobe et raciste". Les députés invitent les autorités turques "à honorer leurs engagements concernant la liberté religieuse," ayant constaté une "absence de progrès" dans ce domaine depuis le dernier rapport du Parlement européen.

Le Parlement se félicite par ailleurs de "l’ouverture d’une radio en langue kurde" mais relève néanmoins l’intimidation continue subie par les représentants de la société civile dans le Sud-est du pays. Le rapport "condamne fortement la résurrection de la violence terroriste du PKK" et "invite cette organisation à "décréter et à respecter un cessez-le-feu immédiat." Le rapport plaide également en faveur "d’une solution démocratique à la question kurde" après la déclaration encourageante du Premier Ministre Erdogan l’année dernière.

Malgré l’acquittement récent de l’écrivain Elif Shafak, le Parlement demeure préoccupé par les obstacles persistants à la liberté d’expression en Turquie. Il demande l’abolition ou la modification des dispositions du code pénal qui menacent les normes européennes de la liberté d’expression comme les articles 216, 277, 285, et 301 (ce dernier prévoit une sanction en cas de "dénigrement de l’identité turque"). Le Parlement a également exprimé sa "vive préoccupation" au sujet du non-respect des droits de la femme et du rôle prépondérant des militaires dans la vie publique turque.

La Commission européenne a annoncé la semaine dernière que la publication de son prochain rapport annuel concernant les progrès de la Turquie vers l’adhésion sera retardée de deux semaines et devrait être disponible le 8 novembre.

mercredi 27 septembre 2006,
Stéphane ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article

 



DANS LA MEME
RUBRIQUE...