Nouvelles d'Armenie    
Réponse au collectif « Liberté pour l’histoire »

mercredi7 juin 2006, par Ara/armenews


Appartient-il au Parlement d’écrire l’histoire ? Cette question en forme de sujet du bac a été tranchée négativement par un collectif d’historiens qui fait depuis quelques mois circuler une pétition contre les lois dites mémorielles (Gayssot, génocide arménien, esclavage, colonisation- cette dernière ayant été l’élément catalyseur de leur courroux). L’initiative de ces éminentes personnalités (Jean-Pierre Azéma, Pierre Nora etc.) a notamment joué un rôle non négligeable dans (...)



Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :

Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.