Nouvelles d'Armenie    
BOURG-LES-VALENCE
Conférence « L’Histoire de l’Arménie des origines à nos jours » par Krikor Amirzayan
Vendredi 25 mai


L’association « Arménia » propose une conférence-débat sur « L’Histoire de l’Arménie, des origines à nos jours » présentée par Krikor Amirzayan correspondant de presse et spécialiste des questions arméniennes, Vendredi 25 Mai à 20h30 à la salle Cheneviers de la MJC Jean Moulin (Bourg-Lès-Valence). Entrée Libre.

La soirée conférence sur « L’Histoire de l’Arménie des origines à nos jours » proposée par « Arménia » vendredi 25 mai se veut avant tout « tout public » et ludique destinée à un large cercle de personnes désireuses de découvrir les principales étapes de la civilisation arménienne.

JPEG - 556.5 ko

Krikor Amirzayan : « L’Histoire de l’Arménie débute pour nombre d’historiens à la naissance du royaume arménien de l’Ourartou avec Toushpa (l’actuelle Van) pour capitale, il y a près de 3 000 ans. Si le nom de l’Arménie est pour la première fois cité sur l’inscription géante de Behistun en - 518 donne en trois langues, gravée sur une falaise en Perse donne les conquêtes du roi Darius et cite pour la première fois le nom de l’Arménie, les Arméniens ou proto-Arméniens existaient bien avant cette date.

De récentes études aidées par la science ont démontré que les Arméniens vivaient dans ces régions d’étendant de l’Anatolie au Sud-Caucase plusieurs millénaires avant cette formation de l’Etat arménien autour de l’Ourartou. En Arménie on évoque 8 000 ans à 12 000 ans l’origine des Arméniens... »

« On a longtemps pensé que les proto-Arméniens étaient un peuple des Balkans ayant traversé le détroit du Bosphore pour venir s’installer il y a plusieurs millénaires sur le Plateau arménien qui est l’actuelle Anatolie, jusqu’au Caucase. Mais les nouvelles thèses tendraient à démontrer que les peuples proto-Arméniens étaient autochtones et existaient sur ce Plateau arménien plusieurs millénaires avant Jésus Christ. »

Krikor Amirzayan « l’Histoire retiendra néanmoins la naissance officielle des Arméniens il y a près de trois millénaires avec la fondation du royaume de l’Ourartou. Cette même Histoire retiendra également le Ier siècle avant J.-C. l’Empire arménien de Tigrane le Grand (Tigrane II) qui par des conquêtes, a construit une Arménie grande comme deux fois la France, s’étendant dans l’espace compris entre la mer Noire et la mer Caspienne jusqu’à la Méditerranée. L’Arménie était alors une puissance régionale en lutte contre Rome. »

Krikor Amirzayan de continuer « Puis l’Arménie convoitée par Rome et les Perses décline. En l’an 301 l’Etat arménien devient le premier Etat au monde à déclarer le Christianisme comme religion officielle du pays. L’Arménie développera ainsi son art et sa culture autour de ce christianisme et luttera pour ce qu’il faut appeler comme « la première guerre de religion » contre la Perse mazdéenne en l’an 451 pour conserver sa liberté de religion chrétienne. Puis l’Arménie qui aura son propre alphabet en 404 par l’invention du moine Mesrop Machtots sera la proie de partage entre le monde Perse et Byzantin. Puis elle subira l’invasion des Arabes (VIIe-VIIIe siècle) puis des Turcs Seldjoukides qui s’emparent en 1064 d’Ani, la capitale arménienne des rois Bagratides. Cette chute du royaume arménien des Bagratides allait signifier la fin du royaume d’Arménie. Et malgré le royaume arménien de Cilicie (XIe-XIVe siècle) sur les bords de la Méditerranée, l’Arménie allait être la proie à l’invasion des Mongols (XIIe-XIVe siècle) et des Turcs Seldjoukides (XIe siècle) et les Turcs ottomans, la majeure partie du territoire de l’Arménie étant inclus dans l’Empire ottoman (XVe-XXe siècle). Un Empire qui exécuta entre 1915 et 1923 le génocide contre ses propres citoyens Arméniens...

En 1918 naissait la Première République d’Arménie sur le dixième des territoires de l’Arménie historique. Puis la soviétisation de 1920 à 1991. Enfin la République d’Arménie indépendante en septembre 1991 qui donne l’espoir d’une renaissance de la nation arménienne sur un territoire néanmoins exsangue, la majeure partie de ce dernier étant occupé par la Turquie. »

Le président d’« Arménia » affirme que « cette soirée aura une approche ludique de l’Histoire de l’Arménie à la portée de tous ceux qui désirent découvrir cette histoire riche. Mais afin de ne pas égarer le public, nous n’entrerons pas dans les détails de cette Histoire de l’Arménie. On aura donc une histoire résumée de l’Arménie avec les principales étapes afin de comprendre les enjeux de l’Arménie d’aujourd’hui et la civilisation arménienne ». La conférence sera complétée par une projection et cartes et images explicatives.

« L’Histoire de l’Arménie des origines à nos jours » conférence de Krikor Amirzayan présentée par « Arménia ». Vendredi 25 Mai à 20h30 salle Cheneviers de la MJC Jean Moulin (Bourg-Lès-Valence). Entrée Libre

dimanche 6 mai 2018,
Claire ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article