Nouvelles d'Armenie    
ARMENIE
Bain de foule de N. Pachinian à Sotchi


A Sotchi en Russie, où il faisait dimanche 13 mai son premier déplacement à l’étranger en qualité de premier ministre de l’Arménie dans le cadre du sommet des pays membres de l’Union économique eurasienne (UEE), Nikol Pachinian a été acclamé par la communauté arménienne locale, à qui il a promis d’oeuvrer à un “grand rapatriement” des Arméniens vivant à l’étranger. Il reprenait une thématique soulevée en fin de mandat par son prédécesseur Serge Sarkissian, qui s’était engagé à œuvrer pour le retour en Arménie de ceux qui l’avaient quittée, de telle sorte que le pays compte 4 millions d’habitants à l’horizon 2040, mais à laquelle il prétend donner corps en améliorant le climat démocratique et économique de l’Arménie. N. Pachinian a été salué par des centaines d’Arméniens à son arrivée à Sotchi, où il devait rencontrer le president russe Vladimir Poutine pour la première fois en marge du sommet eurasien. Le premier ministre arménien de 42 ans, qui s’était rendu dans l’église arménienne locale pour y prier et y faire brûler des cierges, se prêtera au jeu des selfies et à un bain de foule sur le parvis de l’église. Il en a profité pour remercier les membres de l’importante communauté arménienne de Russie pour avoir apporté leur soutien à sa Révolution de velours en s’adressant à la foule scandant son nom devant l’église. Il a notamment déclaré : “Je voudrai aussi remercier la Russie fraternelle pour avoir créé de telles conditions pour le peuple arménien. Mais je voudrai aussi préciser que notre objectif est de procéder à un grand retour au pays. Notre but est de réunir le plus possible le potentiel humain, financier, économique, spirituel et scientifique des Arméniens [de la Diaspora] en Arménia et de garantir sa sécurité et son développement de manière durable”. Emboitant le pas là encore à S. Sarkissian, il en « appelle aux hommes d’affaires russes et arméniens de Russie pour qu’ils viennent investor et créer des emplois en Arménie”, mais en ajoutant : “car maintenant, c’est une nouvelle Arménie où chaque investissement sera protégé et aucun investissement ne sera risqué”. Reçu dans la même journée par V. Poutine, il réaffirmera l’importance pour l’Arménie de sa relation stratégique avec la Russie.
mardi 15 mai 2018,
Gari ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article




THEMES ABORDES :
Arménie

Russie