Nouvelles d'Armenie    
TURQUIE
Turquie : la justice affirme que les gulénistes communiquaient sous couvert d’un jeu sur mobile


Les autorités judiciaires turques affirment que les responsables présumés du putsch manqué de 2016 communiquaient via une application cryptée sous couvert d’un jeu populaire sur mobile, a rapporté l’agence étatique Anadolu.

Les gulénistes, selon cette source, ont eu recours à l’application “2048 Fun And Relaxing Puzzle Game“, du nom du très populaire casse-tête mathématique “2048“, qui leur servait en réalité de messagerie cryptée.

Ankara accuse Fethullah Gülen, un influent prédicateur installé aux Etats-Unis depuis la fin des années 1990, d’avoir ourdi le putsch visant à renverser le président Recep Tayyip Erdogan. M. Gülen nie fermement toute implication.

L’agence étatique n’expliquait pas le fonctionnement de la supercherie présumée, mais affirmait que l’examen du matériel numérique de plusieurs personnes arrêtées dans le cadre des enquêtes portant sur le putsch manqué a permis la découverte de plusieurs applications utilisées par les gulénistes pour communiquer, dont “2048 Fun And Relaxing Puzzle Game“.

Plus de 55.000 personnes ont été arrêtées dans le cadre des purges engagées après la tentative de coup d’Etat menée dans la nuit du 15 au 16 juillet 2016.

Pour beaucoup, le principal élément à charge est le téléchargement de l’application de messagerie cryptée ByLock, considérée par Ankara comme l’outil de communication privilégié des putschistes. Mais le procureur d’Ankara a déclaré fin décembre que 11.480 personnes ont téléchargé ByLock sans le savoir, en voulant accéder à d’autres applications mobiles. Une stratégie des réseaux gulénistes, selon lui, pour masquer les véritables utilisateurs de la messagerie. Après cette découverte, plus de 1.800 fonctionnaires limogés après le putsch manqué avaient été réintégrés dans la fonction publique.

mardi 17 avril 2018,
Stéphane ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article