Nouvelles d'Armenie    
EXPOSÉ À BRUXELLES JUSQU’AU 30 MARS
L’œil d’Horus : les sculptures d’Armen AGOP

jeudi15 mars 2018, par Ara/armenews


Echappant au génocide des Arméniens de 1915, la famille d’Armen Agop se réfugie en Egypte. La naissance de l’artiste au Caire en 1969 n’aurait jamais eu lieu sans la « Fuite en Egypte », épisode dont la connotation religieuse, prophétique, marque peut-être sa recherche du maintien de la vie dans la pierre. C’est là encore, au Caire, qu’il étudie la sculpture, à la Faculté des Beaux-Arts où il deviendra également assistant. Son travail se voit récompensé de plusieurs prix internationaux, (...)



Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :

Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.



THEMES ABORDES :
Belgique