Nouvelles d'Armenie    
ISRAEL
La Knesset rejette un projet de loi reconnaissant le génocide arménien


La Knesset a rejeté un projet de loi parrainé par Yair Lapid le président du parti Yesh Atid, demandant à Israël de reconnaître le génocide arménien, lors d’un vote préliminaire mercredi. “Il n’y a aucune raison pour que la Knesset, qui représente une nation qui a traversé l’Holocauste, ne reconnaisse pas le génocide arménien et ait un jour de commémoration“, a dit Yair Lapid cité par le journal the Jerusalem Post.

Le vice-ministre des Affaires étrangères Tzipi Hotovely a déclaré avoir envoyé une délégation parlementaire à l’événement du 100e anniversaire à Erevan, mais ne prendra pas de position officielle sur la question, “compte tenu de sa complexité et de ses répercussions diplomatiques.“

Le président de la Knesset, Yuli Edelstein, a appelé le gouvernement à changer de position en 2015 et, en 2016, le Comité d’éducation de la Knesset a reconnu le génocide.

“Les autorités israéliennes se rabaissent en traitant de façon si transparente le souvenir du génocide comme une marchandise à échanger avec [le président turc Recep Tayyip] Erdogan“, a déclaré le directeur exécutif du Comité national arménien (ANCA) Aram Hamparian, au sujet du vote.

Le ministre arménien des Affaires étrangères, Edward Nalbandian, a rencontré le président du Kneset, Yuli Edelstein, en novembre dernier, lors de la visite officielle de Nalbandian en Israël. Lors de la réunion, les deux hommes ont échangé des points de vue sur un certain nombre de questions régionales urgentes, y compris l’importance de la reconnaissance par le Parlement israélien du génocide arménien.

Au cours des entretiens, Edelstein a noté que son point de vue sur l’importance de la reconnaissance est « bien connu » et qu’il l’a exprimé publiquement à maintes reprises. En juillet 2015, lors d’une réunion du comité, Edelstein avait déclaré que la Knesset « devait faire la morale » et reconnaître le génocide arménien.

“J’ai visité l’un des sites commémoratifs arméniens et il est très difficile d’ignorer ce que j’ai vu là-bas“, avait raconté Edelstein à l’époque, selon le Jerusalem Post. “Je m’attends à ce que moi et la Knesset agissent de manière appropriée afin que nous puissions prendre des décisions selon les normes morales d’un Etat démocratique.“

mercredi 14 février 2018,
Stéphane ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article