Nouvelles d'Armenie    
ARMENIE
L’Arménie a besoin de 2,5 milliards de dollars pour la modernisation des systèmes d’égouts et d’assainissement


La modernisation complète des systèmes d’assainissement et de traitement des eaux usées en Arménie, y compris la construction de nouvelles stations, coûtera 2,5 milliards de dollars, a déclaré le ministre de la Protection de la nature, Artsvik Minasyan.

Il a dit qu’avec le prix actuel de l’approvisionnement en eau et de l’élimination des eaux usées, environ 100 millions de dollars devraient être consacrés à la modernisation du système de drainage jusqu’en 2030. Cependant, comme le ministre l’a noté, ces fonds ne suffisent pas pour résoudre le problème il prévoit des modifications législatives, selon lesquelles toutes les collectivités du pays devraient bénéficier de services de drainage des eaux accessibles d’ici 2030.

“Le fardeau financier pour la mise en œuvre de ce programme sera supporté par les investisseurs privés et les organisations caritatives, en particulier, les communautés devront attirer les investissements privés et les organisations donatrices pour résoudre le problème“, a déclaré M. Minasyan.

« Par exemple, si plusieurs organisations s’unissent et construisent leur propre station de traitement des eaux usées, elles seront exemptées de payer pour le drainage », a déclaré le ministre. Le ministre a également indiqué qu’avec l’aide de donateurs internationaux, plusieurs projets pilotes prévoyant la construction de stations d’épuration des eaux usées doivent être réalisés dans la région du lac Sevan.

Selon Minasyan, cette approche ne prévoit pas la hausse du tarif de drainage, de plus, elle créera un environnement concurrentiel et, par conséquent, la possibilité de réduire les tarifs de l’eau.

“Partout dans le monde, l’eau utilisée est considérée comme une ressource pouvant contenir certains éléments utiles après un traitement.Pour ce faire, après l’adoption de la loi, certaines normes seront approuvées qui prévoiront des composants et des indicateurs minimaux d’eau purifiée pour une réutilisation “, a déclaré Minasyan.

Selon le ministère de la protection de la nature, il existe 18 entreprises agréées pour fournir des services de drainage, mais beaucoup d’entre elles sont engagées dans d’autres activités et sont obligées de recevoir ce type de licence car le service de drainage va de pair avec d’autres services.

mardi 17 avril 2018,
Stéphane ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article