Nouvelles d'Armenie    
RUSSIE
Russie : un responsable de l’ONG Memorial arrêté en Tchétchénie


La police russe a arrêté un responsable de l’antenne locale de l’ONG Memorial en Tchétchénie, république du Caucase russe, a indiqué la plus ancienne organisation russe de défense des droits de l’Homme qui s’inquiète pour son sort.

Oïoub Titiev “a été arrêté“ lors de son trajet vers les locaux de Memorial, organisation sous pression constante des autorités russes, a indiqué à l’AFP un responsable de l’ONG, Alexandre Tcherkassov, sans que la raison ne soit connue.

M. Titiev est à la tête de l’antenne de Memorial en Tchétchénie depuis l’assassinat de son ancienne responsable Natalia Estemirova, qui a été enlevée et tuée en juillet 2009.

La militante, dont le meurtre avait alors choqué l’opinion publique aussi bien en Russie qu’en Occident, travaillait notamment sur les exactions commises, selon Memorial, par les autorités tchétchènes.

Selon le journal d’opposition russe Novaïa gazeta, Oïoub Titiev faisait l’objet de multiples menaces en raison de ses activités professionnelles.

M. Titiev a quitté mardi matin sa maison dans le village de Kourtchaloï, situé à une quarantaine de kilomètres de Grozny, pour les bureaux de Memorial, selon Alexandre Tcherkassov.

Un ami d’Oïoub Titiev a vu sa voiture, entourée par des policiers, sur la route non loin de Kourcthaloï, a précisé M. Tcherkassov : “On pouvait voir qu’ils inspectaient soigneusement la voiture, et Oïoub était juste à côté“.

Selon cet ami, M. Titiev a ensuite été emmené au poste de police à Kourtchaloï, a-t-il affirmé. L’avocat qui s’est rendu sur les lieux n’a pas été admis au poste de police, les policiers affirmant “que Titiev n’était pas là-bas“, selon M. Tcherkassov. “Le téléphone d’Oïoub est éteint depuis ce matin (...), nous sommes très préoccupés“, a-t-il souligné.

Contactée par l’AFP, la police de Tchétchénie n’était pas joignable commenter ces informations.

samedi 13 janvier 2018,
Stéphane ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article