Nouvelles d'Armenie    
THEATRE
L’illustration olfactive de Francis Kurkdjian à la pièce « Festen »


Festen est une triple histoire de cinéma, de théâtre et de famille : un grand film superbement réalisé, mais aussi un texte dramatique. Cette œuvre offre un matériau idéal à Cyril Teste et au Collectif MxM pour poursuivre, après le succès de Nobody, leur exploration des sociétés contemporaines. Définie comme « écriture théâtrale qui s’appuie sur un dispositif cinématographique en temps réel et à vue », la performance filmique « injecte dans le temps du cinéma le présent du théâtre ». Avec un petit plus : la participation de Francis Kurkdjian, qui parfume magnifiquement le spectacle.

Son grand-père est tailleur, sa mère concevait ses costumes de danseur. Le descendant d’Arméniens songe un temps à la couture, mais c’est dans le parfum qu’il finira par trouver sa voie. Passionné, déterminé et dévoué au service du parfum depuis vingt ans, ce dernier remplit ses jours et parfois ses nuits.

Pour la pièce Festen dont l’action se situe en automne, Francis Kurkdjian a travaillé pour proposer trois odeurs : sous-bois, flambée de cheminée et parfum de Linda, jeune femme qui s’est suicidée un an auparavant et revient comme un fantôme grâce aux séquences filmées du spectacle. Une illustration olfactive intéressante de Francis Kurkdjian à venir sentir jusqu’au 22 décembre.

JPEG - 111.5 ko

Festen, de Thomas Vinterberg et Mogens Rukov, mise en scène de Cyril Teste
Ateliers Berthier du Théâtre de l’Odéon - 1 Rue André Suares, 75017 Paris
Jusqu’au 22 décembre
www.theatre-odeon.eu

mercredi 6 décembre 2017,
Claire ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article




THEMES ABORDES :
Culture

France

Paris

Théâtre