Nouvelles d'Armenie    
ARMENIE
Un général a été contraint de quitter l’armée


L’un des généraux les plus influents de l’Arménie a été limogé hier après avoir été publiquement réprimandé par le ministre de la Défense Vigen Sargsian.

Le président Serge Sarkissian a démis le lieutenant-général Haykaz Baghmanian de ses fonctions de chef adjoint de l’état-major de l’armée arménienne.

S’adressant aux journalistes, M. Sargsian a déclaré que M. Baghmanian avait demandé à ne plus faire partie de l’armée “à ma demande“. Il a accusé ce dernier de ne pas avoir respecté des “accords de travail“ non spécifiés “incompatibles avec d’autres services conjoints“.

Baghmanian occupe ce poste depuis 2009. L’ancien officier de l’armée soviétique avait auparavant commandé deux corps d’armée arméniens.

Baghmanian a longtemps été sous les projecteurs des médias en raison de ses intérêts commerciaux et de son style de vie somptueux qui ont soulevé des questions au sujet de son intégrité. Il a également été parfois pointé du doigt suite à des controverses.

L’année dernière, par exemple, un entrepreneur de la ville de Martuni, dans l’est de l’Arménie, a allégué que Baghmanian avait acquis la propriété d’une de ses entreprises par des moyens frauduleux. Le général a nié l’allégation. L’entreprise en question, une station d’essence liquéfiée, est maintenant dirigée par son fils de 28 ans.

En 2010, la publication d’une enquête de Hetq.am a rapporté que Baghmanian a été repéré lors d’un service de requiem en l’honneur d’un criminel notoire décédé.

Hakob Badalian, un analyste politique basé à Erevan, a suggéré qu’en attaquant ouvertement et en forçant Baghmanian à démissionner, Sargsian a cherché à démontrer qu’il avait une autorité suffisante sur l’armée.

“C’est un signal pour les puissances étrangères, les civils arméniens et les hommes au pouvoir concernant l’influence politique de Vigen Sargsian sur les forces armées“, a commenté Badalian.

Sargsian, 42 ans, est largement considéré comme un protégé et un successeur potentiel du président Sarkissian. Il était le chef de l’équipe présidentielle avant d’être nommé ministre de la Défense il y a un peu plus d’un an.

Rencontrant de hauts responsables militaires fin octobre, Sarkissian s’est engagé à « moderniser » l’armée arménienne à travers un plan d’action de sept ans qui, selon lui, sera lancé moins de trois mois avant la fin de son mandat présidentiel en avril.

mercredi 6 décembre 2017,
Claire ©armenews.com

Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200



CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article




THEMES ABORDES :
Armée

Arménie

Défense

Sarkissian