Nouvelles d'Armenie    
ARCHEOLOGIE
Découverte majeure : le patrimoine génétique de la femme arménienne n’a pas changé en 8 000 ans

samedi1er juillet 2017, par Krikor Amirzayan/armenews


Des scientifiques et archéologues Arméniens, Danois et Britanniques se fondant sur l’étude des ossements de femmes datant de 8 000 ans trouvés en Arménie et en Artsakh (Haut-Karabagh) ont affirmé que la femme arménienne n’a pas eu de transformations génétiques au cours de ces millénaires, écrit Cell Press. doc44165|center Ashot Margaryan et Morten Alletoft affirment « nous n’avons pas découvert une quelconque transformation dans les gênes des femmes. C’est extrêmement intéressant car (...)



Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :

Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.



THEMES ABORDES :
Archeologie

Arménie