Nouvelles d'Armenie    
LIVRES-PENALISATION DU GENOCIDE
Jean-Louis Debré dans ses mémoires justifie le rejet en février 2012 par le Conseil constitutionnel, de la loi de pénalisation du négationnisme du génocide arménien

jeudi29 juin 2017, par Krikor Amirzayan/armenews


Jean-Louis Debré, l’ex-Président du Conseil constitutionnel, a écrit un livre « Ce que je ne pouvais pas dire » publié en 2016 aux éditions Robert Laffont, reprenant ses souvenirs et ses notes sur la période 2007-2016. Le livre vient d’être réédité en format poche aux Editions Points (485 pages, 8,30 €). Dans son journal, en date du 28 février 2012, l’ancien Président du Conseil constitutionnel réserve trois pages (pages 133 à 135) au rejet de la Loi de pénalisation du négationnisme du (...)



Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :

Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.



THEMES ABORDES :
Génocide

Négationnisme