Nouvelles d'Armenie    
ARMENIE
Les propositions de Vienne et de Saint-Pétersbourg doivent être mises en œuvre

Les quotidiens évoquent l’incident survenu sur la ligne de contact entre les forces armées du HK et de l’Azerbaïdjan, lorsqu’un véhicule transportant un groupe de journalistes arméniens de la télévision Shant a été bombardé par des forces azerbaïdjanaises, blessant un caméraman . L’incident a été condamné par nombre de médias, y compris internationaux, par l’Ombudsman de la RA et d’autres instances. Une enquête pénale a été lancée par les organes judiciaires arméniens. Le porte-parole du « président du HK », David Babayan, a invité, sur un ton ironique, à ne pas s’étonner de cet incident, car « un pays qui est capable de tirer sur un véhicule de la Croix rouge, tirerait aussi sur un véhicule de journalistes ».

Les agences de presse relaient les propos de l’Ambassadeur de Russie en Arménie, Ivan Volinkine, ayant condamné cet incident. Lors d’un point de presse, le diplomate russe a noté que les journalistes, les médecins et les personnes exerçant d’autres professions humanitaires ne devaient pas se retrouver sous le feu des belligérants. « Lorsque le droit humanitaire est violé, nul ne saurait le justifier. C’est, certes, un incident désagréable, qui doit être condamné », a-t-il dit. « On constate qu’un échange de tirs se produit régulièrement, qui coûte des vies humaines. Au XXI siècle c’est inadmissible. Les propositions qui ont été élaborées à Vienne et à Saint-Pétersbourg visant à renforcer la sécurité dans la zone du conflit doivent être mises en œuvre », a conclu l’Ambassadeur. / Arminfo, Armenpress

Extrait de la revue de presse de l’Ambassade de France en Arménie en date du 12 mai 2017

vendredi 19 mai 2017,
Stéphane ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article




THEMES ABORDES :
Arménie