Nouvelles d'Armenie    
TURQUIE
Aykan Erdemir : Ce résultat suggère surtout qu’il est vulnérable


« Le résultat est extrêmement serré. La plupart des grandes villes ont voté non. Turcs, Kurdes, Alevis, sunnites, le consensus pour le non est fort, malgré une campagne asymétrique en faveur du oui. Je doute que ce soit le résultat que le président Erdogan attendait. Mais il va devoir s’en accommoder. Il va prétendre qu’il s’agit d’une victoire. Ce résultat suggère surtout qu’il est vulnérable », a déclaré Aykan Erdemir, chercheur à la Fondation pour la défense des démocraties de Washington et ancien parlementaire turc de l’opposition kémaliste.

« C’est une victoire pour Erdogan mais aussi une défaite. Il a perdu Istanbul, là où il a entamé sa carrière politique », en devenant maire en 1994, a écrit, sur Twitter, Soner Cagaptay, analyste spécialiste de la Turquie au Washington Institute.

« Avant tout, je m’attends à de nouvelles élections législatives (...) pour donner, enfin, les pleins pouvoirs à Erdogan », a estimé, quant à lui, Samim Akgönül, professeur à l’université de Strasbourg et chercheur au CNRS, jugeant « improbable » une démocratisation du régime turc.

vendredi 21 avril 2017,
Stéphane ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article




THEMES ABORDES :
Turquie