Nouvelles d'Armenie    
ARMENIE
Nouveau scandale prouvant des pressions sur les électeurs et mettant en cause un homme d’affaires du parti Républicain réélu député

Haykakan Jamanak et Joghovourd rendent compte à la « une » de la parution sur Youtube d’un enregistrement audio d’une réunion « électorale » à SAS GROUP (société gérant le réseau de supermarchés SAS et d’autres magasins appartenant à l’homme d’affaires Artak Sarkissian, membre du parti Républicain, qui vient d’être réélu député à Erevan sur une liste régionale du parti). L’enregistrement met en évidence les pressions et les menaces de licenciement de la part d’un responsable de la société envers les employés pour qu’ils fassent campagne pour le candidat Artak Sarkissian et lui « assurent » des voix en mobilisant leurs proches... Dans cet enregistrement ledit responsable (selon les sources d’Arminfo, celui-ci serait le frère du député) déclare que ceux qui « assureraient » le plus de voix au candidat auraient des cadeaux, y compris un « voyage à Paris », tandis que ceux qui échoueraient dans cette tâche seraient licenciés...

Après la publication de l’enregistrement, Levon Zourabian du Congrès national arménien, a déclaré que cette nouvelle preuve d’intimidation des électeurs sera jointe au dossier qui sera soumis à la Cour constitutionnelle.

L’éditorial de Joghovourd estime que la réalité révélée par cet enregistrement est « tragique » et illustre tout le mécanisme de menaces et de chantages exercés sur les employés/électeurs par leur hiérarchie. « Dans un pays où une grande partie de la population est en proie au chômage, ceux qui travaillent dans des sociétés contrôlées par des oligarques ou des proches des autorités, se trouvent dans un état d’esclavage et sont obligés d’exécuter les ordres de leur hiérarchie. Dans un pays normal et démocratique, après un tel scandale, les organes judiciaires auraient intenté une procédure pénale tandis que le député en cause, s’il avait la moindre honnêteté, aurait renoncé à son mandat, mais comme l’Arménie est loin d’être un pays démocratique, de tels phénomènes ne sont qu’encouragés », écrit Joghovourd.

Extrait de la revue de presse de l’Ambassade de France en Arménie en date du 14 avril 2017

vendredi 21 avril 2017,
Stéphane ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article




THEMES ABORDES :
Arménie