Nouvelles d'Armenie    
LITTERATURE-PRESSE
A Erévan, la revue littéraire arménienne « Karoun » reparaît après une année d’interruption


Après une année de cessation, « Karoun » (Printemps en arménien), le célèbre mensuel littéraire qui dispose d’un demi-siècle d’histoire reparait. En conférence de presse à Erévan, le poète Achot Gabrielian a affirmé que « Karoun » va poursuivre ses parutions. « Ces éditions seront conformes aux anciennes car le lecteur doit y trouver les même monde littéraire qu’auparavant » dit Achot Gabrielian. Il a présenté le premier numéro de 2016 dédié au 25e anniversaire de l’indépendance de l’Arménie. Jusqu’à la fin de l’année 3 autres numéros de « Karoun » paraitront. Parmi les articles, ceux de nouveaux auteurs y seront régulièrement publiés. Mais alors que lors de la période soviétique la revue littéraire « Karoun » atteignait des tirages de 40 000 exemplaires -avec des pics à 100 000- aujourd’hui « Karoun » parait en seulement 500 exemplaires pour un prix à l’unité de 1 000 drams.

Krikor Amirzayan

mardi 1er novembre 2016,
Krikor Amirzayan ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article




THEMES ABORDES :
Littérature

Médias