Nouvelles d'Armenie    
Reportage à Marseille
« Toi mon Frère » : des ténèbres à la lumière pour ne pas oublier

mercredi25 mai 2016, par Jean Eckian/armenews


Marseille 23 mai « Ils sont venus, ils sont tous là », qu’ils soient Juifs ou Arméniens. Tous des français en communion pour un même message de mémoire et de paix malgré les quelques propos grinçants entendus ici et là à la veille de l’événement, qui n’honorent pas ceux qui les ont proféré, confondant politique internationale à la fraternité qui se veut de mise entre deux communautés vivants sur le même sol et dont les aînés ont subi l’indicible. « Toi mon frère » n’est pas un vain titre. Que (...)



Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :

Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.



THEMES ABORDES :
France

Marseille

Spectacle